6 heures à Bergamo Alta • • Visit Bergamo

6 heures à Bergamo Alta

Description

Exception faite pour le plus que centenaire funiculaire qui emmène sur la colline, seront en fait nos jambes à nous guider le long d’un parcours où la beauté est d’abord dans le voyage, avec des vues extraordinaires et de architectures charmantes.
Après une visite à l’antique Forteresse, la rue principale nous emmène dans Piazza Vecchia, le splendide cœur de la ville où se trouve l’une des bibliothèques italiennes les plus anciennes et la haute tour avec ses 52 mètres de hauteur à parcourir à pieds ou en ascenseur.
De grand charme sont aussi les anciens trésors qui entourent Piazza Duomo, tandis que les Musées de Piazza della Cittadella offrent un voyage passionnant entre science et art.
Mais c’est la descente vers Città Bassa le moment où profiter pleinement de la promenade panoramique le long des Murailles Vénitiennes.


Continuer

Exception faite pour le plus que centenaire funiculaire qui emmène sur la colline, seront en fait nos jambes à nous guider le long d’un parcours où la beauté est d’abord dans le voyage, avec des vues extraordinaires et de architectures charmantes.
Après une visite à l’antique Forteresse, la rue principale nous emmène dans Piazza Vecchia, le splendide cœur de la ville où se trouve l’une des bibliothèques italiennes les plus anciennes et la haute tour avec ses 52 mètres de hauteur à parcourir à pieds ou en ascenseur.
De grand charme sont aussi les anciens trésors qui entourent Piazza Duomo, tandis que les Musées de Piazza della Cittadella offrent un voyage passionnant entre science et art.
Mais c’est la descente vers Città Bassa le moment où profiter pleinement de la promenade panoramique le long des Murailles Vénitiennes.


De la funiculaire à la Tour Civique (à partir de 9h00 à 13h30)

128 ans de vie et une pente de 52% pour les deux wagons du funiculaire qui relie les deux niveaux de la ville en nous accompagnant dans le centre-ville, où la première étape est l’ancienne Forteresse située sur la colline panoramique.

Le cœur de Città Alta nous attend dans sa Piazza Vecchia, où visiter le précieux archive de la Bibliothèque Angelo Maj, et monter vers le somment de la Tour Civique (Campanone) d’où observer tout la splendeur de la ville et des vallées.    

Continuer

128 ans de vie et une pente de 52% pour les deux wagons du funiculaire qui relie les deux niveaux de la ville en nous accompagnant dans le centre-ville, où la première étape est l’ancienne Forteresse située sur la colline panoramique.

Le cœur de Città Alta nous attend dans sa Piazza Vecchia, où visiter le précieux archive de la Bibliothèque Angelo Maj, et monter vers le somment de la Tour Civique (Campanone) d’où observer tout la splendeur de la ville et des vallées.    

1Piazza Vecchia

Qui dit Piazza Vecchia, dit Città Alta : pendant des siècles cette place a constitué le noyau du pouvoir politique local et continue encore aujourd'hui d'être l'un des lieux de prédilection des bergamasques pour passer du temps avec des amis.

Si vous êtes assis dans l'un des restaurants ou des bars qui donnent sur la place, pour un petit déjeuner, un apéro ou un dîner romantique, vous serez entourés par la beauté du lieu. Vous pourrez regarder le Palazzo della Ragione, la mairie lombarde la plus ancienne existante, et la Torre Civica (Toure Civique), appelée « il Campanone » (la Grande Cloche).

Au centre de Piazza Vecchia, vous pourrez admirer la fontaine de Contarini, donnée à la ville en 1780 par le Podesta Alvise Contarini, tandis que sur le côté opposé de la place se dresse le Palazzo Nuovo (Nouveau Palais), siège de la mairie jusqu'en 1873 et maintenant de la Bibliothèque Angelo Mai. Dans sa riche collection vous trouverez des livres très anciens et précieux : incunables, seizièmes, gravures, manuscrits et d’autres objets d'une valeur inestimable, qui en font l'une des bibliothèques les plus importantes d'Italie.

L'agencement géométrique des bâtiments est aussi harmonieux qu’il fit dire à Le Corbusier pendant sa visite à la ville qu’ "on ne peut même pas toucher une pierre, cela serait un crime."

Plus d’informations

2Palais nouveau - Biblioteca civica A. Mai

Le Palazzo Nuovo (Nouveau Palais) referme comme les coulisses d’un théâtre le côté de Piazza Vecchia situé au-delà de la rue Colleoni ; il est nommé par opposition au Palazzo Vecchio ou della Ragione (Vieux Palais ou Palais de la Raison), situé sur le côté opposé de la place. Sa construction dure trois siècles : elle commence en 1604 et est achevée en 1928.

Le bâtiment a toujours été, pendant trois siècles, jusqu'en 1873, le siège de la municipalité de Bergame. Depuis 1928, il abrite dans ses pièces l'une des bibliothèques italiennes les plus importantes, la Civica Angelo Mai, qui préserve parchemins, manuscrits, incunables, et musique d'une valeur inestimable.

A l'intérieur, dans la Sala Tassiana, vous pouvez admirer les globes merveilleux de Vincenzo Maria Coronelli, un cosmographe de la République Vénitienne. Ils remontent à 1688 et 1692, et ils ont une circonférence de presque trois mètres et demi et sont fabriqués avec 50 feuilles illustrées. Essayez de les observer : sont-ils vraiment si différents de nos globes?

Plus d’informations

3Tour civique (Campanone)

La Tour Civique ou Campanone (Grande Cloche) se trouve dans la place la plus importante de Bergame Alta : Piazza Vecchia. Cette construction remonte à la période comprise entre le XIème et le XIIème siècle, moment où les familles nobles rivalisaient dans la construction de la tour la plus haute de la ville, tantôt que Bergame, dans cette période, prit fut surnommé « Ville des cent tours ».

Il y a différentes façons pour découvrir la beauté de la Tour : en la regardant de Piazza Vecchia, vous pourrez apprécier sa majesté, tandis qu'en remontant jusqu'à son sommet, vous pourrez profiter d’une vue unique : de nulle part ailleurs vous aurez l’opportunité de voir au même temps les deux places sur lesquelles elle donne (Piazza Vecchia et Piazza Duomo), depuis toujours lieux de réunion pour les citoyens.

Semblable à un clocher, la Tour Civique fait la jonction entre le Palazzo della Ragione et le Palazzo del Podestà. De ce point exact, chaque soir depuis 360 ans, à 22 heures, sonnent inévitablement les cents coups de cloche qui antiquement avisaient les habitants de l’imminente fermeture de toutes les quatre portes d’accès à la Città Vecchia.

Plus d’informations

4La Rocca - La Forteresse

En entrant à l’intérieur de cette petite ville datant du 1331, vous vous trouverez à parcourir l’histoire de Bergame.

Le parcours est d’abords celui guidé de la section du XIXème siècle du Musée Historique de Bergame qu’y est installé, mais c’est aussi le parcours entre les jardins, les galeries, les tours et les vestiges de guerre que vous pourrez trouver en explorant cette forteresse.

C’est en parcourant le trajet de la galerie, celui que les gardes parcouraient il y a des siècles, que vous pourrez faire une expérience vraiment magique: un tour panoramique à 360 dégrée le long du périmètre de la construction. Vous pourrez savourer d’un seul regard la Città Alta, les Orobies et la plaine en dessous.

La promenade dans l’histoire continue aussi dans le jardin: découvrez les nombreux vestiges des deux guerres mondiales!

Plus d’informations

De la Place de la Cathédrale (Piazza Duomo) aux Musées de la Citadelle (à partir de 13h30 à 14h30)

Du le suggestif village dans l’historique lieu de culte de la ville, avec les splendeurs artistiques et architecturales abritées dans la Cathédrale de Saint Alexandre, dans le Musée et Trésor de la Cathédrale et dans la Basilique de Santa Maria Maggiore, jusqu’à s’émotionner dans un suggestif parcours de connaissance dans Piazza della Cittadella. Entre les beautés du Palais Viscontien du XIVème siècle du Musée Civique Archéologique et les diverses âges géologiques du Musée des Sciences Naturelles. 

Continuer

Du le suggestif village dans l’historique lieu de culte de la ville, avec les splendeurs artistiques et architecturales abritées dans la Cathédrale de Saint Alexandre, dans le Musée et Trésor de la Cathédrale et dans la Basilique de Santa Maria Maggiore, jusqu’à s’émotionner dans un suggestif parcours de connaissance dans Piazza della Cittadella. Entre les beautés du Palais Viscontien du XIVème siècle du Musée Civique Archéologique et les diverses âges géologiques du Musée des Sciences Naturelles. 

5Chatèdrale

Sorta sull’area della cattedrale del V secolo dedicata a S. Vincenzo, ampliata nel periodo romanico e ricostruita nel 1459 su progetto del Filarete, la chiesa attuale è il risultato finale degli interventi secenteschi su progetto di C. Fontana.

Nella seconda metà dell’Ottocento vennero terminate cupola e facciata. Lo splendido interno ospita, fra gli altri, dipinti di G.B. Moroni e del Tiepolo. Vi si trova inoltre una cappella dedicata al Papa Buono di Sotto il Monte, Giovanni XXIII, ora San Giovanni XXIII.

Plus d’informations

6Musée Archéologique

La première exposition de l’actuel Musée Archéologique était située dans la Loggia au dessous du Palais de la Raison sur Piazza Vecchia, où eut origine tel que « Recueil d’antiquités » et qui comprenait une série d’épigraphes. Depuis lors le recueil changea souvent de siège, en fait les grandes et constantes donations au musée pendant ses 5 siècles et plus de vie, ont rendu souvent insuffisants les espaces qui lui étaient destinés. En 1960 le Musée se déplaça dans un magnifique lieu historique, indiqué pour l’énorme quantité de restes gardés : le recueil peut être aujourd’hui visité à l’intérieur du Palais de la Citadelle datant du XIVème siècle, œuvre des Visconti, les Seigneurs de Milan. Déjà les murs de ce lieu réussiront à donner au visitateur la valeur historique des restes gardés.
En traversant les salles du Musée vous pourrez revivre comme dans un voyage l’histoire de Bergame et de son territoire, depuis les origines dans la préhistoire jusqu’à la période de domination lombarde, au Moyen Âge.
Et ne vous émerveillez pas si vous rencontrez des groupes d’enfants et de jeunes. Le Centre Didactique-culturel, évolution du Groupe Guides du Musée fondé en 1981, confère au Musée un fort caractère didactique, et il organise très souvent des visites guidées, des ateliers et des activités même pour les adultes.

Plus d’informations

7Place de la cathédrale

Le cœur sacré de la ville doit son nom à l’imposante Cathédrale qui s’y élève, située en face du Baptistère, du Palais Épiscopal et de la Curie.

Avant que la Sérénissime ne réalise l’actuelle Vieille Place, c’était la place de la Ville, dédiée à S. Vincenzo. C’est là que s’édictaient des ordonnances, que s'établissaient des actes notariés, que se tenaient échanges et négociations.

Plus d’informations

8Musée de Sciences Naturelles

Voisin du Musée Archéologique sur Place de la Citadelle, où il fut déplacé la même année, en 1960, le Musée de Sciences Naturelles garde la plupart des collections dans des archives pour en permettre les études de la part des experts et pour approfondir les connaissances sur l’environnement, sur les espèces vivantes et éteintes.

Fondé en 1861 avec une première partie abrité dans le Regio Istituto Tecnico, il compte aujourd’hui des millions –oui, des millions ! – de restes.

Avant de rentrer, on vous donne quelques petites recommandations : un grand mammouth vous accueillera à l’entrée. N’ayez pas peur, il est très amical !

Après le gardien préhistorique du Musée, vous trouverez des restes organisés par des catégories de recueil principales : zoologie, entomologie, géologie et paléontologie. Vous pourrez donc voir des exemplaires de toues les cinq classes des vertébrés, tandis que parmi les invertébrés la grandissime collection d’arthropodes mérite une grande considération, avec plus d’un million de restes ; vous admirerez l’étincellement des collections de pierres ornementales et de minéraux.

Si vous êtes des fans de Jurassic Park, vous aimerez surement les magnifiques fossiles provenant pas seulement du territoire bergamasque mais du monde entier : parmi les plus de 55.000 restes que le musée garde, il y a aussi un calque en vrai grandeur du squelette d’un allosaure (un grand dinosaure bipède) !

Plus d’informations

9Cittadella Viscontea (Citadelle Viscontienne)

Une citadelle fortifiée, dans l’endroit le plus central de Bergame : avec quel but ? De se défendre des attaques ennemis et comme préside en cas d’insurrection populaire, certainement, mais surtout de rappeler à chaque moment aux sujets locaux le vaste pouvoir de ceux qui les gouvernait : la famille Visconti, qui était à la tête du Duché de Milan et dominatrice de Bergame de 1332 à 1428.
Aujourd’hui cet espace est devenu une place typique de Città Alta et il abrite encore des signes divers de son passé varié. En arrivant du centre historique, vous passerez sous la Tour de la Campanella : à l’ouest vous pourrez voir une poterne médiévale (petite porte d’accès dans les préexistantes murailles médiévales). En la traversant, vous rencontrerez une rue romaine (le bref trajet en pavé plat avant le pavé qui emmène à la poterne) et vous passerez sous les voûtes surbaissées et les piliers cylindriques d’époque romane, appartenant à une ancienne résidence privée. A peine sortis du porche, vous trouverez le jardin La Crotta, un lieu magique avec des arbres et des arbustes alternés à des sentiers faits de plaques rectangulaires de grès. Cachées entre le vert, des banquettes en pierre, reculées, vous attendent pour un moment romantique.

Plus d’informations

10Musée et trésor de la cathédrale

Le Musée et Trésor de la Cathédrale, inauguré en 2012, siège dans les souterrains de la Cathédrale de Sant’Alessandro où, pendant les travaux de rénovation des installations de 2004, des témoignages archéologiques de l’histoire de Bergame du Xème siècle av. J.C. au XVIème siècle ont été reportés à la lumière : traces d’installations préhistoriques, ruines de domus romaines, témoignages de l’église paléochrétienne et de la cathédrale romane.

Avec ce Musée, le Diocèse de Bergame veut faire connaitre l’histoire de son église, illustrer les événements constructifs qui ont impliqué ce lieu et, à travers l’exposition d’objets précieux de l’art liturgique, rapprocher le visiteur à l’atmosphère de sacralité et de beauté qui a caractérisé la vie de l’antique Cathédrale de San Vincenzo. 

Plus d’informations

La descente vers la ville moderne: Remparts et Portes Vénitiennes

Des aires vertes colorent les glacis des anciennes Murailles Vénitiennes, en nous offrant une extraordinaire vue panoramique et une occasion de détente dans la nature, entourés par de splendides exemples d’histoire et d’architecture. C’est ici que les majestueuses Portes Vénitiennes s’ouvrent, comme la splendide Porte San Giacomo ou la Porte Sant’Agostino, siège fréquent d’expositions d’art contemporain. Toujours sur les Murailles, un voyage dans le temps est offert par les canonnières de San Michele et de San Giovanni, qui peuvent être visités depuis avril jusqu’à octobre pendant les weekends.

Continuer

Des aires vertes colorent les glacis des anciennes Murailles Vénitiennes, en nous offrant une extraordinaire vue panoramique et une occasion de détente dans la nature, entourés par de splendides exemples d’histoire et d’architecture. C’est ici que les majestueuses Portes Vénitiennes s’ouvrent, comme la splendide Porte San Giacomo ou la Porte Sant’Agostino, siège fréquent d’expositions d’art contemporain. Toujours sur les Murailles, un voyage dans le temps est offert par les canonnières de San Michele et de San Giovanni, qui peuvent être visités depuis avril jusqu’à octobre pendant les weekends.

11Murailles Vénitiennes et Unesco

Bergame ne serait pas la même sans ses imposantes Murailles vénitiennes : plus de six kilomètres de périmètre, lieu de promenades romantiques, théâtre de merveilleux couchers de soleil, elles gardent depuis plus de quatre siècles, la beauté de Città Alta.

La valeur artistique et culturelle inestimable des Murailles est également témoignée par leur candidature au patrimoine mondial de l'UNESCO, un chemin commencé en 2007 et maintenant à ses étapes finales.

Elles ont été construites à partir de 1561 par la République de Venise pour limiter les attaques ennemies, mais l'Histoire fut bienveillante, peut-être touchée par cette remarquable beauté, et elle voulut qu'elle ne subisse jamais de sièges.

De cette façon heureusement elles se sont conservées presque intactes jusqu’à nos jours. Elles se composent de 14 bastions, 2 plates-formes, 100 ouvertures pour les canons, 2 poudrières, 4 portes, auquel s’ajoute tout le monde souterrain complexe de sorties, de passages et de tunnels : ne manquez pas l'occasion de marcher à l'intérieur des Murailles et de visiter les canonnières de Saint Michel et Saint Giovanni !

Plus d’informations

12Portes vénitiennes

À l’exception de la porte de S. Agostino, les portes qui s’ouvrent dans le périmètre des Remparts Vénitiens prennent le nom d’églises voisines démolies pour faire place à l’imposante fortification.

Sur toutes les portes campait le lion de Saint-Marc, symbole de la République de Venise et de chacune partait une importante voie de raccordement aux villes limitrophes : de la porte de S. Alessandro, la route qui reliait Bergame à Lecco et Côme ; de la porte de S. Lorenzo, la route pour les villages transalpins ; de la porte de S. Agostino, la route qui reliait Bergame à la ville lagunaire et de la porte de S. Giacomo, la route pour Milan. C’est précisément cette dernière porte qui est la plus monumentale et élégante : avec son revêtement en marbre blanc, elle était visible du champ de foire (aujourd’hui Centre Piacentini).

Plus d’informations

13Cannoniera di San Giovanni (Canonnière)

Pour accéder à la Canonnière de San Jean vous devrez descendre les étapes de fer du rempart du même nom, c’est ici que la structure défensive fut excavée il y a des siècles.

En descendant les escaliers en fer qui emmènent dans l’antre de manœuvre de la canonnière, maintenant parfaitement restaurée, vous serez frappés par le sentiment caustique de l’histoire, qui vous fera aussi apercevoir ce qu’était l’art de la guerre il y a cinq cent ans.

Les canonnières étaient des espaces destinés à abriter les soldats et les canons pour la défense des murailles de la ville. L’ouverture des meurtrières, comme vous pourrez noter, ne donnait pourtant pas vers la plaine. Il ne s’agit pas d’une erreur des constructeurs, mais d’un choix tactique précis!

Les ouvertures des canons restaient donc protégées du feu direct de l’ennemi, tandis qu’elles pouvaient tirer d’enfilade sur les soldats ennemis qui auraient malheureusement essayé d’attaquer les murailles.

Retournés en surface, vous noterez une complexe structure en acier. C’est un cadran solaire, un objet ancien décliné de façon contemporaine grâce à ses formes courbées et à son matériau brillant, tel qu’il n’en pâtit pas même en tant qu’installation artistique !

Plus d’informations