Porta Sant'Agostino

Description

Porta Sant’Agostino a été pendant une longue période le principal accès à la Città Alta, à la fois pour les bergamasques qui venaient de Borgo Pignolo et pour ceux qui venaient de Venise. Encore aujourd'hui, ce passage est le passage le plus utilisé pour se déplacer entre la Città Alta et la Città Bassa, à pied ou en transport en commun aussi bien que personnel.


La porte est nommée d'après le monastère voisin qui abrite aujourd'hui l'un des sièges de l'Université de Bergame et dont l'ancienne église a été récemment transformée en un auditorium.

La réalisation du passage remonte aux alentours de 1575, tandis que les arches en maçonnerie sur lesquels repose la route d'accès ont été voulues par le podestat vénitien Alvise Contarini en 1780, remplaçant un pont-levis en bois. A l'étage de la porte se trouve une grande salle qui abritait autrefois la garde militaire, et qui accueille aujourd’hui occasionnellement des expositions et des concerts.

Par delà la route et alignée avec l'entrée centrale, en amont de Porta Sant’Agostino fut construite la fontaine du même nom qui rends encore plus impressionnant cet accès à la Città Alta. Lors de la visite de l'Empereur autrichien Ferdinand Ier, en 1838, la route appelée aujourd'hui Viale Vittorio Emanuele, qui monte du centre de Bergame pour rejoindre la rue Pignolo juste devant la Porta Sant’Agostino fut construite.

Non loin de ce paysage monumentale, il y a la rue piétonne della Noca qui permet un accès facile à l'Accademia Carrara, une des plus importantes galeries d'art italiennes.

Curiosité:

Comme les autres portes des Murailles, chaque soir à 22h00 Porta Sant Agostino était fermée pour assurer la sécurité de la ville.

Continuer

Porta Sant’Agostino a été pendant une longue période le principal accès à la Città Alta, à la fois pour les bergamasques qui venaient de Borgo Pignolo et pour ceux qui venaient de Venise. Encore aujourd'hui, ce passage est le passage le plus utilisé pour se déplacer entre la Città Alta et la Città Bassa, à pied ou en transport en commun aussi bien que personnel.


La porte est nommée d'après le monastère voisin qui abrite aujourd'hui l'un des sièges de l'Université de Bergame et dont l'ancienne église a été récemment transformée en un auditorium.

La réalisation du passage remonte aux alentours de 1575, tandis que les arches en maçonnerie sur lesquels repose la route d'accès ont été voulues par le podestat vénitien Alvise Contarini en 1780, remplaçant un pont-levis en bois. A l'étage de la porte se trouve une grande salle qui abritait autrefois la garde militaire, et qui accueille aujourd’hui occasionnellement des expositions et des concerts.

Par delà la route et alignée avec l'entrée centrale, en amont de Porta Sant’Agostino fut construite la fontaine du même nom qui rends encore plus impressionnant cet accès à la Città Alta. Lors de la visite de l'Empereur autrichien Ferdinand Ier, en 1838, la route appelée aujourd'hui Viale Vittorio Emanuele, qui monte du centre de Bergame pour rejoindre la rue Pignolo juste devant la Porta Sant’Agostino fut construite.

Non loin de ce paysage monumentale, il y a la rue piétonne della Noca qui permet un accès facile à l'Accademia Carrara, une des plus importantes galeries d'art italiennes.

Curiosité:

Comme les autres portes des Murailles, chaque soir à 22h00 Porta Sant Agostino était fermée pour assurer la sécurité de la ville.

À ne pas manquer dans les environs