SANCTUAIRE DE LA MADONNA D'ERBIA DI CASNIGO

Description

Situé à Casnigo, sur le Monte dell'Erbia, ce sanctuaire est un lieu de culte particulièrement apprécié dédié à la Vierge.

L'origine du sanctuaire n'a pas encore été éclaircie, selon une des légendes les plus attestées, il y aurait eu un miracle qui aurait ensuite donnée l'impulsion à sa construction. Alors qu'un paysan de la région détenait un tableau de la Madonna del Presepe, plusieurs pèlerins se déplaçaient jusque dans sa ferme afin de vénérer ledit tableau, seulement, en empruntant chaque jours le même chemin ces derniers détruisaient sur leur passage les récoltes du paysan. Un beau jour, agacé par les va-et-vient des pèlerins, le paysan prit sa houe de manière irritée, et finit par détruire le portrait. C'est alors que le matin suivant, le miracle eut lieu et le tableau s'était réparé.

Ensuite, entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle, on érigeât une petite église consacrée. Dans ce lieu fut incorporé le mur de l'ancienne ferme où se trouvait l'image vénérée.

L'intérieur de l'église est encore aujourd'hui de style baroque avec un plan en forme de croix latine et conserve de nombreuses œuvres d'art. Dans une vitrine est exposé le dernier habit du pape saint Jean-Paul II.

 


Continuer

Situé à Casnigo, sur le Monte dell'Erbia, ce sanctuaire est un lieu de culte particulièrement apprécié dédié à la Vierge.

L'origine du sanctuaire n'a pas encore été éclaircie, selon une des légendes les plus attestées, il y aurait eu un miracle qui aurait ensuite donnée l'impulsion à sa construction. Alors qu'un paysan de la région détenait un tableau de la Madonna del Presepe, plusieurs pèlerins se déplaçaient jusque dans sa ferme afin de vénérer ledit tableau, seulement, en empruntant chaque jours le même chemin ces derniers détruisaient sur leur passage les récoltes du paysan. Un beau jour, agacé par les va-et-vient des pèlerins, le paysan prit sa houe de manière irritée, et finit par détruire le portrait. C'est alors que le matin suivant, le miracle eut lieu et le tableau s'était réparé.

Ensuite, entre la fin du XVIIIe et le début du XIXe siècle, on érigeât une petite église consacrée. Dans ce lieu fut incorporé le mur de l'ancienne ferme où se trouvait l'image vénérée.

L'intérieur de l'église est encore aujourd'hui de style baroque avec un plan en forme de croix latine et conserve de nombreuses œuvres d'art. Dans une vitrine est exposé le dernier habit du pape saint Jean-Paul II.