Foi et Tradition

Description

Le village de Sotto il Monte est profondément lié à son plus célèbre habitant : Angelo Roncalli, plus connu comme Jean XXIII ou le Bon Pape Jean. Il y est non seulement né, il y a fait ses premier pas physique et spirituels, mais il y est aussi revenu régulièrement et ce pendant toute sa vie.

Le sanctuaire et la nature même semblent en effet pensés exprès pour favoriser le recueillement le relax. Du Sanctuaire de Jean XXIII en passant par le Sanctuaire des Caneve, plus calme, les lieux où retrouver un peu de paix intérieure sont nombreux. Les témoignages de la vie terrestre du Saint bergamasque y sont aussi nombreux.

Viens découvrir où il est né et où il a été baptisé, ou bien marche dans les bois environnants ou restaure toi au JXXIII Café dans la Maison du Pèlerin.


Continuer

Le village de Sotto il Monte est profondément lié à son plus célèbre habitant : Angelo Roncalli, plus connu comme Jean XXIII ou le Bon Pape Jean. Il y est non seulement né, il y a fait ses premier pas physique et spirituels, mais il y est aussi revenu régulièrement et ce pendant toute sa vie.

Le sanctuaire et la nature même semblent en effet pensés exprès pour favoriser le recueillement le relax. Du Sanctuaire de Jean XXIII en passant par le Sanctuaire des Caneve, plus calme, les lieux où retrouver un peu de paix intérieure sont nombreux. Les témoignages de la vie terrestre du Saint bergamasque y sont aussi nombreux.

Viens découvrir où il est né et où il a été baptisé, ou bien marche dans les bois environnants ou restaure toi au JXXIII Café dans la Maison du Pèlerin.


Prima tappa - Sotto il Monte

Le parcours idéal part de la maison natale, une ferme typique lombarde du XIXème, où le jeune Angelo Roncalli vous accueillera en vous posant des questions et en vous guidant le long du parcours grâce à une video. En revanche, au premier étage, vous pourrez admirer la chambre où le futur pape est né. Depuis l'entrée dans la communauté terrestre jusqu'à celle religieuse : peu distante l'église  Santa Maria in Brusicco, où il a été baptisé. En continuant le long de la route vous arriverez au  Sanctuaire des Caneve, cher à Jean XXIII depuis sa plus tendre enfance.

 

Continuer

Le parcours idéal part de la maison natale, une ferme typique lombarde du XIXème, où le jeune Angelo Roncalli vous accueillera en vous posant des questions et en vous guidant le long du parcours grâce à une video. En revanche, au premier étage, vous pourrez admirer la chambre où le futur pape est né. Depuis l'entrée dans la communauté terrestre jusqu'à celle religieuse : peu distante l'église  Santa Maria in Brusicco, où il a été baptisé. En continuant le long de la route vous arriverez au  Sanctuaire des Caneve, cher à Jean XXIII depuis sa plus tendre enfance.

 

1Santa Maria in Brusicco

Angelo Roncalli fût baptisé ici le 25 novembre 1881.

Elle contient, aujourd'hui, un symbole de la fin de sa vie sur terre : la pierre tombale qui était sur sa tombe dans les grottes du vatican.

Mais l'histoire de l'édifice est bien évidemment antérieure au XIXème siècle, elle remonte en effet au XVème siècle et contient parmi ses décor une représentation de San'Antonio de Padoue attribuée à Ceresa.

Plus d’informations

2Santuario delle Caneve

La paix se trouve dans les bois et le sanctuaire de la Madonna delle Caneve le confirmer. L'édifice religieux remonte au quatorzième siècle, bien qu'il fut profondément modifié au dix-huitième siècle. Sa notoriété est due au plus célèbre de ses pèlerins : le futur pape Jean XXIII a commencé a s'y rendre dès l'enfance et  a maintenu l'habitude d'y célébrer la messe une fois par an même après être devenu Patriarche de Venise.

Plus d’informations

Deuxième étape

L'église paroissiale, consacrée par Angelo Roncalli évêque, est maintenant le centre de dévotion des pèlerins. À coté vous trouverez la chapelle de la Paix, qui contient une marqueterie représentant le Bon Pape Jean réalisée avec 70.000 pièces de bois! Le parcours en plein air peut vous aider à profiter d'un moment de tranquillité, ou bien vous aider au recueillement avant d'entrer dans la crypte contenant les moules du visage et de la main de Jean XXIII réalisés par Manzù.

Continuer

L'église paroissiale, consacrée par Angelo Roncalli évêque, est maintenant le centre de dévotion des pèlerins. À coté vous trouverez la chapelle de la Paix, qui contient une marqueterie représentant le Bon Pape Jean réalisée avec 70.000 pièces de bois! Le parcours en plein air peut vous aider à profiter d'un moment de tranquillité, ou bien vous aider au recueillement avant d'entrer dans la crypte contenant les moules du visage et de la main de Jean XXIII réalisés par Manzù.

3Eglise paroissiale et Chapelle de la Paix

L'église de San Giovanni Battsite est liée avec l'avenir du Bon Pape Jean. En 1902, quand la première pierre a été bénite, il était présent dans la foule en simple séminariste à l'époque. Suite à quelques infiltrations elle a était rapidement fermée puis restaurée. À son inauguration en 1929 ce fût Angelo Rocalli, entre temps devenu éveque qui la re-consacrât. Vous pourrez visiter la chapelle  de la Paix qui contient une marqueterie du Pape Jean XXIII composée de 70.000 pièces de bois !

Plus d’informations

4Cripta "Oboedientia et Pax"

Impossible d'entrer dans ce lieu sans en avoir compris le poids sacré. La crypte est en effet le lieu le plus intime du sanctuaire. À eux seuls les moules de la main et du visage de Jean XXIII, réalisés après sa mort par le grand sculpteur bergamasque Giacomo Manzù suffiraient à rendre le lieu singulier. La croix positionnée face à l'écrin enrichie ultérieurement les lieux et rappelle ce que le Pape avait toujours voulu face à son lit.

Plus d’informations

5Giardino della pace - Jardin de la paix

Rien ne favorise la relaxation et le recueillement autant que la tranquillité d'une marche à pied. Dans le jardin de la Paix vous serez aidé par la beauté du lieu la fascination des lignes architecturales et surtout par les nombreuses phrases spirituelles gravées dans le cuivre de Jean XXIII tout le long du parcours. Le trajet parcours tout le jardin pour arriver enfin au lieu le plus spirituel, la crypte, le tout dans une étreinte métaphorique suggérée par la statue du Saint.

Plus d’informations

Terza tappa - Sotto il Monte

Le territoire de Sotto il Monte est riche de nature et d'échappées naturelles. C'est peut être pour cela que Jean XXIII y est retourné pendant toute sa vie, faisant de Ca' Maitino sa résidence estivale. Aujourd'hui l'édifice a été confié aux soeurs et transformé en musée, où vous pourrez admirer quelques importants témoignages de son ancien propriétaire. L'église de Saint Jean Baptiste a elle en revanche été perdue. Angelo Roncalli y était particulièrement affectionné, il reste seulement la tour de l'église.

Continuer

Le territoire de Sotto il Monte est riche de nature et d'échappées naturelles. C'est peut être pour cela que Jean XXIII y est retourné pendant toute sa vie, faisant de Ca' Maitino sa résidence estivale. Aujourd'hui l'édifice a été confié aux soeurs et transformé en musée, où vous pourrez admirer quelques importants témoignages de son ancien propriétaire. L'église de Saint Jean Baptiste a elle en revanche été perdue. Angelo Roncalli y était particulièrement affectionné, il reste seulement la tour de l'église.

6Torre di San Giovanni (Tour de S. Giovanni)

Dans ce lieu en hauteur l'histoire s'est souvent alternée. Aux alentours de l'An Mille une fortification a été édifiée, une de ses tours a ensuite été transformée en un très beau clocher roman aux cotés duquel fût construit la première église paroissiale. L'antique structure du quatorzième siècle a été remodelée au dix-huitième siècle, mais même cette structure n'est plus visible aujourd'hui. L'antique église de San Giovanni a été en effet détruite en 1904 au grand regret de Angelo Roncalli qui l'aimait tant.

Plus d’informations

7Camaitino - Maison des souvenirs de Pape Giovanni XXIII

La résidence d'été du Bon Pape Jean est maintenant à disposition comme lieu de tranquillité et de spiritualité pour tous.

Confié au sœur Poverelle, la ferme invite aujourd'hui non seulement au recueillement spirituel mais aussi à la culture.

Le secrétaire personnel de Jean XXIII, Monseigneur Loris Capovilla, y a en effet construit un petit musée où sont exposés beaucoup de témoignages de son plus célèbre habitant. On y trouve entre autre l'autel d'où il célébrait la messe au Vatican et son lit de mort.

Plus d’informations