Palais Furietti Carrara

Palais Furietti Carrara

Description

Le noyau originaire se leva entre le 1580 et le 1590 mais la physionomie architecturale actuelle il est fruit de la réorganisation néoclassique opéré par Nicolino de Calepio à la fin de 700. Il remonte par ans Quatre-vingt-dix de Cinq-cents aussi le cycle de fresques réalisé par le peintre bergamasco Giovan Paolo Cavagna, Bergame 1550 ca -1627 dont ils restent traces visibles qu'ils permettent de reconstruire le programme vaste iconografico original dans lequel ils se se placer aux côtés épisodes bibliques et mythologiques, sacré et profanes, cheville importante pour approfondir les études sur la peinture profane et la grande décoration des immeubles distingués à Bergame en Cinq-cents.

L'immeuble présente sur le côté de l'ouest un portique élégant avec fois à voiles décorées à grotesques avec les sujets des Saisons et des Vertus Théologales et Cardinales. À travers le portique on accède au grand salon de représentation peint à fresco avec les Fatigues de Hercule et aux trois salette les plus petits, sur elle lequel tournée ils sont représentés Le Chariot d'Apollon, Susanna au bain et Giuditta et Oloferne.

À l'étage premier: Musée Permanent avec des oeuvres du Prix Agazzi. Terre plate: Cycle de fresques de G.P. Cavagna. Expositions temporaires dans la place espositivo souterrain. 

EntréePayante pour les expositions temporaires


Continuer

Le noyau originaire se leva entre le 1580 et le 1590 mais la physionomie architecturale actuelle il est fruit de la réorganisation néoclassique opéré par Nicolino de Calepio à la fin de 700. Il remonte par ans Quatre-vingt-dix de Cinq-cents aussi le cycle de fresques réalisé par le peintre bergamasco Giovan Paolo Cavagna, Bergame 1550 ca -1627 dont ils restent traces visibles qu'ils permettent de reconstruire le programme vaste iconografico original dans lequel ils se se placer aux côtés épisodes bibliques et mythologiques, sacré et profanes, cheville importante pour approfondir les études sur la peinture profane et la grande décoration des immeubles distingués à Bergame en Cinq-cents.

L'immeuble présente sur le côté de l'ouest un portique élégant avec fois à voiles décorées à grotesques avec les sujets des Saisons et des Vertus Théologales et Cardinales. À travers le portique on accède au grand salon de représentation peint à fresco avec les Fatigues de Hercule et aux trois salette les plus petits, sur elle lequel tournée ils sont représentés Le Chariot d'Apollon, Susanna au bain et Giuditta et Oloferne.

À l'étage premier: Musée Permanent avec des oeuvres du Prix Agazzi. Terre plate: Cycle de fresques de G.P. Cavagna. Expositions temporaires dans la place espositivo souterrain. 

EntréePayante pour les expositions temporaires


À ne pas manquer dans les environs