Palazzo Visconti Brignano

Description

Le Palazzo Vecchio est un bâtiment attribuable à la fin du seizième siècle, construit sur des fortifications préexistantes.

Récemment restauré, le rez-de-chaussée est le siège de l'hôtel de ville.

Le premier étage offre de nombreuses salles décorées de fresques, qui en font l'un des témoignages les plus réussis du baroque Lombard. Dans les pièces de représentation, on peut observer des fresques dédiées aux gloires de la dynastie, en particulier dans la salle dite du trône, datée 1675, dans laquelle les membres les plus illustres de la famille Visconti se dressent sur de hauts socles sous forme de statues monochrome peintes.

 


La salle de l’Innominato abritait autrefois la galerie des tableaux de famille, tandis que les salles plus petites offrent une décoration à fresque seulement sur la partie supérieure des murs, adjacente aux plafonds en bois à caissons, avec des scènes allégoriques et mythologiques.

Le grand escalier, résultat d'une transformation raffinée du dix-huitième siècle, est complètement décoré de fresques avec des scènes dédiées aux entreprises d'Hercule, avec des allégories féminines, et avec des carrés architecturaux illusionnistes, tandis qu’au plafond domine l'apothéose de la dynastie Visconti parmi les dieux de l'Olympe.

Continuer

Le Palazzo Vecchio est un bâtiment attribuable à la fin du seizième siècle, construit sur des fortifications préexistantes.

Récemment restauré, le rez-de-chaussée est le siège de l'hôtel de ville.

Le premier étage offre de nombreuses salles décorées de fresques, qui en font l'un des témoignages les plus réussis du baroque Lombard. Dans les pièces de représentation, on peut observer des fresques dédiées aux gloires de la dynastie, en particulier dans la salle dite du trône, datée 1675, dans laquelle les membres les plus illustres de la famille Visconti se dressent sur de hauts socles sous forme de statues monochrome peintes.

 


La salle de l’Innominato abritait autrefois la galerie des tableaux de famille, tandis que les salles plus petites offrent une décoration à fresque seulement sur la partie supérieure des murs, adjacente aux plafonds en bois à caissons, avec des scènes allégoriques et mythologiques.

Le grand escalier, résultat d'une transformation raffinée du dix-huitième siècle, est complètement décoré de fresques avec des scènes dédiées aux entreprises d'Hercule, avec des allégories féminines, et avec des carrés architecturaux illusionnistes, tandis qu’au plafond domine l'apothéose de la dynastie Visconti parmi les dieux de l'Olympe.