Tombe des Polonais

Description

Une caverne où on a retrouvé des artefacts de métal et d’os, un rasoir quadrangulaire de bronze, des tessons, des objets qui nous font penser que, dans l’âge du bronze, elle était un lieu de culte où l’on vénérait les divinités des eaux.

Être plongés dans des époques lointaines, dans des ambiances mystérieuses, comme les grottes où nos ancêtres pratiquaient des rites propitiatoires, pour exprimer des sentiments de soumission ou d’exaltation des phénomènes naturels. Des graffitis, des gravures, des peintures murales, des systèmes grâce auxquels l’homme préhistorique essayait de prendre contact avec le sacré, l’arcane. La « Tombe des Polonais », à Rota Imagna, représente un lieu riche de charme et d’énigmes. 


La découverte d’outils près de la grande stalagmite qui se dresse sur le fond de la grotte a soulevé plusieurs hypothèses et beaucoup de questions. Vases, pots, lames de bronze avec des décorations, pendentifs d’os.

Ce qui paraît certain est que la grotte était utilisée pour des pratiques de culte, probablement celui dédié aux eaux. À supporter cette thèse il y a l’abondant égouttement et la présence de coulées stalagmitiques. 


La grotte est l’une des tas qu’on peut trouver dans la Valle Imagna, l’un des territoires les plus riches de phénomènes karstiques de la province bergamasque. Ce sont 250 celles connues, plusieurs concrétions, les découvertes paléontologiques et archéologiques. Les objets trouvés dans la « Grotte des Polonais » sont préservés dans le Musée Archéologique de Bergame.

Continuer

Une caverne où on a retrouvé des artefacts de métal et d’os, un rasoir quadrangulaire de bronze, des tessons, des objets qui nous font penser que, dans l’âge du bronze, elle était un lieu de culte où l’on vénérait les divinités des eaux.

Être plongés dans des époques lointaines, dans des ambiances mystérieuses, comme les grottes où nos ancêtres pratiquaient des rites propitiatoires, pour exprimer des sentiments de soumission ou d’exaltation des phénomènes naturels. Des graffitis, des gravures, des peintures murales, des systèmes grâce auxquels l’homme préhistorique essayait de prendre contact avec le sacré, l’arcane. La « Tombe des Polonais », à Rota Imagna, représente un lieu riche de charme et d’énigmes. 


La découverte d’outils près de la grande stalagmite qui se dresse sur le fond de la grotte a soulevé plusieurs hypothèses et beaucoup de questions. Vases, pots, lames de bronze avec des décorations, pendentifs d’os.

Ce qui paraît certain est que la grotte était utilisée pour des pratiques de culte, probablement celui dédié aux eaux. À supporter cette thèse il y a l’abondant égouttement et la présence de coulées stalagmitiques. 


La grotte est l’une des tas qu’on peut trouver dans la Valle Imagna, l’un des territoires les plus riches de phénomènes karstiques de la province bergamasque. Ce sont 250 celles connues, plusieurs concrétions, les découvertes paléontologiques et archéologiques. Les objets trouvés dans la « Grotte des Polonais » sont préservés dans le Musée Archéologique de Bergame.