BERGAME ROMAINE

Description

À l'époque romaine, Bergame était complètement différente de la ville que l'on connaît aujourd'hui. Bergomum, de son ancien nom, était une ville construite sur un ancien site celtique en position stratégique, située au croisement des routes commerciales et riche de nombreuses matières premières, Bergomum a joué un rôle important dans toutes les périodes de l'époque romaine.
Au cours des 30 dernières années, des fouilles archéologiques ont été effectuées par la Soprintendenza Archeologica de la ville haute, ce qui a permis de reconstituer l'histoire ancienne de Bergame.
L'itinéraire proposé se compose de 3 étapes qui permettent de visiter les principales découvertes : le parcours a comme point de départ le musée archéologique et s'articule à l'intérieur des remparts inscrits au patrimoine mondial par l'UNESCO.
Pour profiter au mieux de cette expérience, téléchargez l'application Bergomum (pour smartphones et tablettes), elle permet d'avoir un aperçu de l'itinéraire à 360 degrés, un moyen original pour mieux connaître l'histoire romaine de Bergame, en dénichant les lieux les plus secrets de la ville haute. Pour télécharger l'application, cliquez ici  (App Store ou Google Play).


Continuer

À l'époque romaine, Bergame était complètement différente de la ville que l'on connaît aujourd'hui. Bergomum, de son ancien nom, était une ville construite sur un ancien site celtique en position stratégique, située au croisement des routes commerciales et riche de nombreuses matières premières, Bergomum a joué un rôle important dans toutes les périodes de l'époque romaine.
Au cours des 30 dernières années, des fouilles archéologiques ont été effectuées par la Soprintendenza Archeologica de la ville haute, ce qui a permis de reconstituer l'histoire ancienne de Bergame.
L'itinéraire proposé se compose de 3 étapes qui permettent de visiter les principales découvertes : le parcours a comme point de départ le musée archéologique et s'articule à l'intérieur des remparts inscrits au patrimoine mondial par l'UNESCO.
Pour profiter au mieux de cette expérience, téléchargez l'application Bergomum (pour smartphones et tablettes), elle permet d'avoir un aperçu de l'itinéraire à 360 degrés, un moyen original pour mieux connaître l'histoire romaine de Bergame, en dénichant les lieux les plus secrets de la ville haute. Pour télécharger l'application, cliquez ici  (App Store ou Google Play).


PREMIÈRE ÉTAPE

L'itinéraire commence dans le plus ancien musée de la ville : le Musée archéologique. Il est situé à l'intérieur d'un palais donnant sur la place de la Cittadella et conserve de nombreux objets provenant des monuments publics de l'ancienne ville romaine. La visite se poursuit le long de la rue principale de la ville haute : c'est ici que les archéologues ont découvert les restes d'une arcade soutenue par de grandes colonnes, probablement un ancien bâtiment public.  Au croisement de la Via Colleoni et du Vicolo di Sant'Agata une remarquable mosaïque du Ier siècle après J.-C. est encore bien visible, c'est ici qu'en époque médiévale s'érigeait une magnifique fontaine.

 

Continuer

L'itinéraire commence dans le plus ancien musée de la ville : le Musée archéologique. Il est situé à l'intérieur d'un palais donnant sur la place de la Cittadella et conserve de nombreux objets provenant des monuments publics de l'ancienne ville romaine. La visite se poursuit le long de la rue principale de la ville haute : c'est ici que les archéologues ont découvert les restes d'une arcade soutenue par de grandes colonnes, probablement un ancien bâtiment public.  Au croisement de la Via Colleoni et du Vicolo di Sant'Agata une remarquable mosaïque du Ier siècle après J.-C. est encore bien visible, c'est ici qu'en époque médiévale s'érigeait une magnifique fontaine.

 

1Musée Archéologique

La première exposition de l’actuel Musée Archéologique était située dans la Loggia au dessous du Palais de la Raison sur Piazza Vecchia, où eut origine tel que « Recueil d’antiquités » et qui comprenait une série d’épigraphes. Depuis lors le recueil changea souvent de siège, en fait les grandes et constantes donations au musée pendant ses 5 siècles et plus de vie, ont rendu souvent insuffisants les espaces qui lui étaient destinés. En 1960 le Musée se déplaça dans un magnifique lieu historique, indiqué pour l’énorme quantité de restes gardés : le recueil peut être aujourd’hui visité à l’intérieur du Palais de la Citadelle datant du XIVème siècle, œuvre des Visconti, les Seigneurs de Milan. Déjà les murs de ce lieu réussiront à donner au visitateur la valeur historique des restes gardés.
En traversant les salles du Musée vous pourrez revivre comme dans un voyage l’histoire de Bergame et de son territoire, depuis les origines dans la préhistoire jusqu’à la période de domination lombarde, au Moyen Âge.
Et ne vous émerveillez pas si vous rencontrez des groupes d’enfants et de jeunes. Le Centre Didactique-culturel, évolution du Groupe Guides du Musée fondé en 1981, confère au Musée un fort caractère didactique, et il organise très souvent des visites guidées, des ateliers et des activités même pour les adultes.

Plus d’informations

2L'arcade aux grandes colonnes

Lors de la réalisation des travaux de rénovation du restaurant Da Mimmo, un mur d'époque romaine d'environ 7 mètres a été découvert sous le niveau actuel de la rue. Au sud de ce mur, les archéologues ont pu identifier deux structures carrées de 1,30 m situées à une distance de 3 m : ce sont les fondations des colonnes d'un bâtiment important ayant probablement eu une fonction publique. Son arcade à grandes colonnes donnait sans doutes sur la rue principale de la ville romaine.

 

Plus d’informations

3La mosaïque romaine

Au 13 de la Via Colleoni, au croisement avec le Vicolo Sant’Agata, a été découverte une mosaïque faisant partie du sol d'un bâtiment d'époque romaine. Sur ce même site fut construite une fontaine médiévale insérée dans une niche décorée de fresques.

 

Plus d’informations

DEUXIÈME ÉTAPE

L'itinéraire nous amène au cœur de la ville haute à la découverte des beaux monuments qui encadrent la Piazza Vecchia tels que le Palazzo del Podestà et le Campanone. Le forum romain se trouvait ici. L'histoire de la cathédrale de Sant’Alessandro de la chapelle de la Santa Croce se lie à celle des domus d'époque romaine.

 

Continuer

L'itinéraire nous amène au cœur de la ville haute à la découverte des beaux monuments qui encadrent la Piazza Vecchia tels que le Palazzo del Podestà et le Campanone. Le forum romain se trouvait ici. L'histoire de la cathédrale de Sant’Alessandro de la chapelle de la Santa Croce se lie à celle des domus d'époque romaine.

 

4Le forum romain

Au pied du Campanone, les vestiges du forum romain sont encore bien visibles : entre le Ier et le IIe siècle après J.-C., le forum était le centre de la ville, le cœur de la vie publique. C'est ici que se déroulaient les cérémonies publiques, religieuses et les assemblées ; c'était le centre économique et administratif de la cité antique. Peu de choses ont été dévoilées sur le forum de Bergame : nous pouvons néanmoins admirer les vestiges de quelques boutiques et d'une route.

La Piazza Vecchia présente quelques vestiges du centre proto-urbain des celtes Golasecchiani, les premiers habitants à s’être installés sur la colline entre le Xe et le IXe siècle av. J.-C.

 

Plus d’informations

5Cathédrale de Bergame

La Cathédrale se dresse sur la place du même nom, au cœur de Città Alta : cet endroit était déjà un lieu de culte au Vème siècle apr. J.-C., tel que témoigné par les couches du sous-sol. A son intérieur vous trouverez beaucoup de trésors, tels que les tableaux de Giovan Battista Moroni et d’Andrea Previtali, Le Martyre de San Jean évêque de Giambattista Tiepolo et un retable de Carlo Ceresa, des œuvres en bois marqueté d’Andrea Fantoni.

Mais le témoignage le plus précieux que vous pourrez admirer est surement la tiare du Pape Jean XIII, aujourd’hui saint, qui naquit à Sotto  il Monte dans la province de Bergame : un étincelant couvre-chef en or incrusté de perles, rubis, diamantes et émeraudes, créé par le repousseur Attilio Nani.

Gardés dans une urne sur l’autel principal, on trouve les restes de Sant’Alessandro martyr, le patron de Bergame à qui la Cathédrale est dédiée.

Plus d’informations

6Musée et trésor de la cathédrale

Le Musée et Trésor de la Cathédrale, inauguré en 2012, siège dans les souterrains de la Cathédrale de Sant’Alessandro où, pendant les travaux de rénovation des installations de 2004, des témoignages archéologiques de l’histoire de Bergame du Xème siècle av. J.C. au XVIème siècle ont été reportés à la lumière : traces d’installations préhistoriques, ruines de domus romaines, témoignages de l’église paléochrétienne et de la cathédrale romane.

Avec ce Musée, le Diocèse de Bergame veut faire connaitre l’histoire de son église, illustrer les événements constructifs qui ont impliqué ce lieu et, à travers l’exposition d’objets précieux de l’art liturgique, rapprocher le visiteur à l’atmosphère de sacralité et de beauté qui a caractérisé la vie de l’antique Cathédrale de San Vincenzo. 

Plus d’informations

7Tempietto S. Croce

Le prestigieux complexe ecclésiastique de Bergame Alta, composé par la Basilique de Santa Maria Maggiore et la Cathédrale, est complété par le Tempietto di Santa Croce, aujourd’hui encore plus caché mais, il y a un temps, partie intégrante du centre-ville. L’édifice est déjà cité dans un document du 1133 et défini comme « capella episcopi », c’est-à-dire la chapelle de l’évêque.

Quelle fonction avait donc ce bâtiment tout petit ? Lié à l’ancien Palais des Évêques et à la Basilique, il constituait la Salle de la Curie, où l’Évêque donnait audience.

Il se compose de deux volumes superposés, un avec plan à quartefeuille et l’autre octogonale et il reprend le schéma central d’autres édifices romans situés dans la province de Bergame, comme la Rotonde de Saint Tomé à Almenno San Bartolomeo, la basilique de Sainte Julie à Bonate Sotto et le prieuré de Saint Égide à Fontanella de Sotto il Monte.

En son intérieur, vous pourrez admirer de nombreuses fresques médiévales qui racontent des épisodes de la vie de Jésus et qui ont été récemment rapportées à la lumière.

Plus d’informations

TROISIÈME ÉTAPE

La Rocca préserve les reste de la seule citerne romaine encore conservée à Bergame. En empruntant le Vicolo Aquila Nera, on accède à la plus vaste zone archéologique de la ville. Au croisement de la Via Vagine et de la Via Tassis, on retrouve les vestiges d'une voie romaine et quelques ruines de structures murales. La Piazza Mascheroni marque la dernière étape de notre itinéraire à travers l'histoire : des vestiges de grand intérêt sont conservés à l'intérieur du restaurant Hostaria du Relais San Lorenzo.

 

Continuer

La Rocca préserve les reste de la seule citerne romaine encore conservée à Bergame. En empruntant le Vicolo Aquila Nera, on accède à la plus vaste zone archéologique de la ville. Au croisement de la Via Vagine et de la Via Tassis, on retrouve les vestiges d'une voie romaine et quelques ruines de structures murales. La Piazza Mascheroni marque la dernière étape de notre itinéraire à travers l'histoire : des vestiges de grand intérêt sont conservés à l'intérieur du restaurant Hostaria du Relais San Lorenzo.

 

8Les citernes romaines

La découverte des vestiges des citernes témoignent d'un système d'alimentation en eau bien structuré. Sur le site de la Rocca il est encore possible d'admirer les restes d'une de celles-ci. Dans l'ensemble du monastère de Sant’Agata ont été également trouvées six citernes encore remplies d'eau, mais ce lieu de culte n'est malheureusement pas ouvert au public. D'autres vestiges similaires ont été retrouvées dans plusieurs lieux de la ville haute, dont certains près du Palazzo Moroni.

 

Plus d’informations

9Vicolo Aquila Nera

Le Vicolo Aquila Nera conserve l'un des plus vastes sites archéologiques de la ville, il a vu le jour dans les années 1980 lors des travaux d'agrandissement de la bibliothèque Angelo Maj. Le site a été occupé du Ve siècle av. J.-C. jusqu'au XIXe siècle. Les traces les plus anciennes appartiennent aux celtes Golasecchiani. Au Moyen Âge cet espace accueillait le Monastero Nuovo ainsi que des commerces, comme en témoignent les objets retrouvés lors des fouilles : pipes, vases en céramique décorée ainsi que meubles appartenant à un marchand de pipes.

 

Plus d’informations

10La voie romaine

Au croisement des rues Vagine et Tassis, on a retrouvé les vestiges d'une voie pavée et de quelques structures murales. La construction de la voie remonte au début du Ier siècle après J.-C. : des matériaux retrouvés à différents niveaux du plan routier confirment que cette zone fut occupée jusqu'à la fin de l'ère républicaine. Dans la rue Tassis le tracé d'une deuxième route parallèle a été repéré : les deux voies avaient peut-être une fonction de frontière, le quartier était déjà fermé au sud par la Via Colleoni.

 

Plus d’informations

11Piazza Mascheroni

Si sous la domination vénitienne, la Piazza Mascheroni était le lieu dédié au marché, l'Hostaria du Relais San Lorenzo nous montre un tout autre visage de ces lieux : à l'intérieur du restaurant on découvre d'imposantes structures de caves et les sols de bâtiments datant du Moyen Âge et de la Renaissance. Des recherches menées entre 1998 et 2011 ont permis la découverte de vestiges remarquables allant de l'époque protohistorique à la Renaissance. Un mur de soutien datant du IIIe ou duIIe siècle av. J.-C. est la plus ancien témoignage de ce lieu. On compte également de nombreux vestiges qui laissent soupçonner l'existence de bâtiments composés de niches voûtées, réutilisés à l'époque médiévale et moderne comme boutiques et entrepôts.

Plus d’informations