SUR LES TRACES DE GAETANO DONIZETTI

Description

Le célèbre compositeur bergamasque du xixe siècle est très apprécié au niveau international et se place en première ligne en tant qu'ambassadeur de la ville dans le monde entier. Du centre de la Città Bassa au cœur de la Città Alta, les témoignages de la vie et de l’œuvre du Maestro sont partout !

 


DE SA MODESTE MAISON NATALE AUX FASTES DES THÉ TRES DE LA VILLE

Le cœur de Bergame bat pour Gaetano Donizetti : le majestueux Teatro Donizetti, lui a été dédié en 1897 tout comme le monument adjacent, autant de preuves d'amour de la part de sa ville d'origine. Sa maison natale : Casa natale di Donizetti,est à proximité de l’arrêt Colle Aperto desservi par la ligne de bus 1, vous pouvez également y arriver à pied en empruntant l'escalier près du funiculaire et passant dans la rue Tre Armi jusqu'à Borgo Canale. Pour vous plonger dans l'univers du Maestro, demandez l'audioguide et écoutez la voix de Donizetti qui raconte la vie quotidienne de sa famille. En continuant jusqu'à la rue Colleoni, visitez le magnifique Teatro Sociale, c'est ici qu'il débuta sa carrière ; aujourd’hui ce théâtre est également le siège du point infos sur la programmation du festival Donizetti Opera et touristique.

 

Continuer

Le cœur de Bergame bat pour Gaetano Donizetti : le majestueux Teatro Donizetti, lui a été dédié en 1897 tout comme le monument adjacent, autant de preuves d'amour de la part de sa ville d'origine. Sa maison natale : Casa natale di Donizetti,est à proximité de l’arrêt Colle Aperto desservi par la ligne de bus 1, vous pouvez également y arriver à pied en empruntant l'escalier près du funiculaire et passant dans la rue Tre Armi jusqu'à Borgo Canale. Pour vous plonger dans l'univers du Maestro, demandez l'audioguide et écoutez la voix de Donizetti qui raconte la vie quotidienne de sa famille. En continuant jusqu'à la rue Colleoni, visitez le magnifique Teatro Sociale, c'est ici qu'il débuta sa carrière ; aujourd’hui ce théâtre est également le siège du point infos sur la programmation du festival Donizetti Opera et touristique.

 

1Théâtre Donizetti

Le Théâtre Donizetti couvre une superficie totale de 3200 mètres carrés.

La salle conserve le plan original de 1786 : elle mesure 360 mètres carrés et est capable de contenir 532 sièges (fauteuils). Les balcons, divisées en trois rangées, sont au nombre de 102 pour un total de 1154 sièges.

Vous pouvez facilement comprendre la magnificence de ce bâtiment et l'étonnement qu’il causa aux bergamasques dès qu’ils le virent se dresser à une époque où il n'y avait que de petits théâtres de bois temporaires.

Au centre de la salle un immense lampadaire de cristal étincelant avec 78 lampes est suspendu, en plus des sources de lumière des balcons.

Pour la distribution et l'harmonie du son, il peut être considéré parmi les meilleurs d’Italie. Initialement appelé « Riccardi », du nom de son constructeur, ce théâtre est cependant, surtout le lieu où les œuvres - plus de 70 ! - du grand maître bergamasque Gaetano Donizetti se sont faites connaître et apprécier par ses concitoyens.

Imaginez l'émotion de Donizetti qui est accueilli par une ovation affectueuse et sincère de l'auditoire au théâtre pendant l’œuvre L'exil de Rome. Cette consécration eu lieu en 1840 ; Donizetti mourra d'une maladie à Bergame, sa ville natale, quelques années plus tard, en 1848.

Plus d’informations

2Maison natale de Donizetti

Ces sont les mots avec lesquels un des 5 compositeurs les plus importants de tous les temps décrit, dans une lettre à Simone Mayr, l’habitation de sa famille d’origine.
La maison natale de Donizetti, décrétée monument national, est ici à Bergame, dans Borgo Canale, où, à ces temps là les édifices étaient délabrés et pauvres.
La famille du compositeur habitait dans le sous-sol de l’édifice qui aujourd’hui peut être visité même au rez-de-chaussée, où on accédait à travers un escalier étroit. L’ambiance était très spartiate, composée par deux chambres, la cuisine et la chambre de nuit, et par les deux endroits pour le puits et pour la glacière.
Un destin qui semble écrit, celui de Donizetti : dans sa vie il entremêla les notes en créant des compositions immortelles exactement tel que ses parents tressaient les étoffes. Les parents du Maitre étaient en fait des tailleurs et ils appartenaient à la partie humble de la population qui gagnait sa vie en travaillant pour les nobles de riches palais de Città Alta. Donizetti racheta ses humbles origines en devenant célèbre dans le monde entier en donnant lustre à sa ville.

Plus d’informations

3Teatro Sociale

L'entrée du Teatro Sociale n'a pas d’arcades ou de colonnades parce que l'étroitesse de la rue sur laquelle il donne ne permet pas d'imposantes constructions, mais le résultat est tout aussi surprenant : le parvis franchi, vous entrerez dans une ambiance magique, élégante mais confortable, réchauffée par des rampes et des poutres en bois.

Le développement vertical des balcons, disposées en trois niveaux et surmontées du paradis, représente visuellement les hiérarchies existantes entre les classes aristocratiques de l'époque.

Cette structure est expressément demandée au concepteur Leonardo Pollack par le groupe de nobles qui finance l’œuvre, presque pour cristalliser et souligner les différences de classe de la période. Parce que le Teatro della Società, tel est son nom d'origine, naît comme réponse à un défi : enrayer la perte progressive et constante de la primauté de la Città Alta en faveur des bourgs de Bergamo Bassa. Mais, bien que magnifique, il ne suffira pas à inverser le cours de l'Histoire.

Plus d’informations

SUR LES NOTES DE LA MUSIQUE

En continuant votre promenade dans la rue Colleoni, vous trouverez à votre gauche un grand immeuble blanc de style néoclassique : il s'agit du Palazzo Nuovo siège de la Biblioteca Angelo Mai. Parmi les trésors conservés, on trouve la partition autographe de l'opéra Lucia di Lammermoor,parmi les plus poignantes du compositeur bergamasque. Traversez la charmante Piazza Vecchia pour arriver à la Piazza Duomo : c'est ici que l'on trouve un véritable joyau, la basilique de Santa Maria Maggiore. Elle abrite, entre autres, la tombe de Gaetano Donizetti décorée de sept putti en bas-relief qui représentent les sept notes musicales. Le Palazzo Scotti où le Maestro finit ses jours se situe également à proximité.

Continuer

En continuant votre promenade dans la rue Colleoni, vous trouverez à votre gauche un grand immeuble blanc de style néoclassique : il s'agit du Palazzo Nuovo siège de la Biblioteca Angelo Mai. Parmi les trésors conservés, on trouve la partition autographe de l'opéra Lucia di Lammermoor,parmi les plus poignantes du compositeur bergamasque. Traversez la charmante Piazza Vecchia pour arriver à la Piazza Duomo : c'est ici que l'on trouve un véritable joyau, la basilique de Santa Maria Maggiore. Elle abrite, entre autres, la tombe de Gaetano Donizetti décorée de sept putti en bas-relief qui représentent les sept notes musicales. Le Palazzo Scotti où le Maestro finit ses jours se situe également à proximité.

4Palais nouveau - Biblioteca civica A. Mai

Le Palazzo Nuovo (Nouveau Palais) referme comme les coulisses d’un théâtre le côté de Piazza Vecchia situé au-delà de la rue Colleoni ; il est nommé par opposition au Palazzo Vecchio ou della Ragione (Vieux Palais ou Palais de la Raison), situé sur le côté opposé de la place. Sa construction dure trois siècles : elle commence en 1604 et est achevée en 1928.

Le bâtiment a toujours été, pendant trois siècles, jusqu'en 1873, le siège de la municipalité de Bergame. Depuis 1928, il abrite dans ses pièces l'une des bibliothèques italiennes les plus importantes, la Civica Angelo Mai, qui préserve parchemins, manuscrits, incunables, et musique d'une valeur inestimable.

A l'intérieur, dans la Sala Tassiana, vous pouvez admirer les globes merveilleux de Vincenzo Maria Coronelli, un cosmographe de la République Vénitienne. Ils remontent à 1688 et 1692, et ils ont une circonférence de presque trois mètres et demi et sont fabriqués avec 50 feuilles illustrées. Essayez de les observer : sont-ils vraiment si différents de nos globes?

Plus d’informations

5Basilique S.Maria Maggiore

Il y a un lien profond et ancien entre la ville et la basilique de Santa Maria Maggiore, qui vient probablement des conditions uniques de sa construction. Au début des années 1100, une terrible épidémie de peste se répand en Europe, semant la mort et la désolation. Les habitants de Bergame décident alors de demander l'aide à la Madone : si elle les protège de l'infection, ils lui dédieront une église comme remerciement. Et puisque les bergamasques sont gens de parole, en 1137 ils donnent suite au vœu et sur Piazza Duomo en Città Alta construisent la Basilique de Santa Maria Maggiore. Ils font les choses en grand : l'église révèle immédiatement sa splendeur et est encore embellie au cours des siècles suivants. Fresques, stucs, tapisseries et marqueteries en bois faites sur les dessins du célèbre artiste Lorenzo Lotto décorent aujourd'hui l'intérieur de l'immeuble.
À l’intérieur de Santa Maria Maggiore, le tombeau de Gaetano Donizetti, le célèbre compositeur symbole et porte-parole de Bergame dans le monde, est également gardé.

Plus d’informations

6PALAZZO SCOTTI

Dans la rue qui porte le nom du maître compositeur Gaetano Donizetti se trouve l'immeuble où il passa ses derniers jours : le Palazzo Scotti. Les pièces qui hébergèrent Donizetti se situent au premier étage, décorées de fresques néoclassiques des peintres Camuzio et Bonomini. Les témoignages de son passage dans ce lieu sont actuellement exposés au Museo Donizettiano, notamment les meubles de la chambre qu'il occupait : le fauteuil, le lit, la couverture et le piano qu'il avait acheté pour les Basoni à Vienne en 1844. Il reste, en mémoire de sa présence au Palazzo Scotti, une peinture de Giuseppe Rilossi où le compositeur est représenté en fin de vie, ainsi qu'une plaque commémorative : Cette maison abrita Gaetano Donizetti et fut son domicile jusqu'à sa mort, le 8 avril 1848.

Plus d’informations

VOYAGER DANS LA VIE DE DONIZETTI

Au Museo Donizettiano, situé dans la Via Arena, sont exposés les objets de la vie du Maestro. Les lettres, les souvenirs ayant appartenu à la famille, les autographes et le piano (hérité de la famille de sa femme) sur lequel il composa ses mémorables airs. Le musée se trouve dans la Domus Magna, point de rencontre d'artistes et d'hommes de lettres, autrefois elle abritait l'école de musique où se forma Donizetti. Dans la même rue on trouve un autre lieu de formation du Maestro, la Casa Angelini où le compositeur bavarois Simone Mayr organisait ses cours.
Au milieu des chefs-d’œuvre exposés à l'Accademia Carrara cherchez l’œuvre de Ponziano Loverini, dans cette peinture on reconnaît bien Gaetano Donizetti, affaibli mais toujours dans l'acte de donner le temps avec un geste de sa main.

 

Continuer

Au Museo Donizettiano, situé dans la Via Arena, sont exposés les objets de la vie du Maestro. Les lettres, les souvenirs ayant appartenu à la famille, les autographes et le piano (hérité de la famille de sa femme) sur lequel il composa ses mémorables airs. Le musée se trouve dans la Domus Magna, point de rencontre d'artistes et d'hommes de lettres, autrefois elle abritait l'école de musique où se forma Donizetti. Dans la même rue on trouve un autre lieu de formation du Maestro, la Casa Angelini où le compositeur bavarois Simone Mayr organisait ses cours.
Au milieu des chefs-d’œuvre exposés à l'Accademia Carrara cherchez l’œuvre de Ponziano Loverini, dans cette peinture on reconnaît bien Gaetano Donizetti, affaibli mais toujours dans l'acte de donner le temps avec un geste de sa main.

 

7Museo Donizettiano

Parcourez la Via Arena, située juste derrière la basilique de Santa Maria Maggiore, pour rejoindre la Domus Magna. C'est ici qu'au première étage se trouve le siège du Museo Donizettiano.

Plus d’informations

8CASA ANGELINI

Cet immeuble ancien, construit en 1200 et restauré dans la deuxième moitié du XXe siècle a été, au cours du XIXe, le siège de l'institut de musique fondé par le compositeur bavarois Simon Mayr. Il s'agissait d'une institution charitable qui visait à garantir la formation aux musiciens démunis. C'est grâce à cette initiative que, de 1806 à 1815 fut admis à fréquenter les cours celui qui deviendra par la suite le compositeur symbole de Bergame : Gaetano Donizetti.
On dit que le jeune Donizetti ne tarda pas à démontrer son talent et qu'il put apprendre des maîtres Francesco Salari, Antonio Gonzales et Simon Mayr en personne C'est ici qu'il fit la connaissance de Vincenzo Bellini, auquel ensuite dédia sa Messa di requiem, interprétée après plusieurs années, en 1870, dans la basilique de Santa Maria Maggiore.

Plus d’informations

9ACCADEMIA CARRARA

Le musée

L'Accademia Carrara a été fondée en 1796 à Bergame sur initiative du comte Giacomo Carrara. Au fil des années le patrimoine du musée s'est enrichi d’œuvres remarquables grâce aux legs du comte Guglielmo Lochis (1866), du sénateur Giovanni Morelli (1891), de l'historien Federico Zeri (1998) et à deux-cent autres mécènes. Après d'indispensables opérations de restauration du bâtiment, la collection ré-ouvre au public en 2015 sous la gestion de la Fondazione Accademia Carrara et s'impose comme un musée moderne, doté de tous les services nécessaires à l'accueil du public et d'un accrochage qui permet au visiteur d'accomplir un véritable voyage dans l’histoire de l'art italien du XVe siècle à la modernité.

Plus d’informations