ÉGLISE DE LA BEATA VERGINE DEL PARADISO DE CLUSONE

Description

L'église du Paradiso se trouve dans le centre ville de Clusone.

À l'origine annexe à un monastère du XIIIe siècle, elle doit son aspect actuel aux remaniements réalisés entre XVIIIe et XXe siècle qui modifièrent sa structure et sa décoration.
Située dans la place Paradiso, son extérieur simple et sans ornements particuliers recèle d'importantes œuvres d'art à l'intérieur. Tableaux, chapelles et fresques ne manquent pas, parmi eux, une fresque particulièrement significative datée du XVe siècle qui représente la « mère de douleur » ainsi que de nombreuses pièces d'artisans, ébénistes et peintre de Clusone, entre autres Carpinoni, Cifrondi, Galizzi et Brighenti. L'autel de la Visitation de la Vierge Marie est un des décors d’intérêt majeur, réalisé par Virginio Muzio il s'inspire des éléments de l'artiste Fantoni.

La façade est réalisée en pierre locale, probablement réutilisée et issue des forteresses des guelfes et des gibelins ayant existé dans ces terres.

 


Continuer

L'église du Paradiso se trouve dans le centre ville de Clusone.

À l'origine annexe à un monastère du XIIIe siècle, elle doit son aspect actuel aux remaniements réalisés entre XVIIIe et XXe siècle qui modifièrent sa structure et sa décoration.
Située dans la place Paradiso, son extérieur simple et sans ornements particuliers recèle d'importantes œuvres d'art à l'intérieur. Tableaux, chapelles et fresques ne manquent pas, parmi eux, une fresque particulièrement significative datée du XVe siècle qui représente la « mère de douleur » ainsi que de nombreuses pièces d'artisans, ébénistes et peintre de Clusone, entre autres Carpinoni, Cifrondi, Galizzi et Brighenti. L'autel de la Visitation de la Vierge Marie est un des décors d’intérêt majeur, réalisé par Virginio Muzio il s'inspire des éléments de l'artiste Fantoni.

La façade est réalisée en pierre locale, probablement réutilisée et issue des forteresses des guelfes et des gibelins ayant existé dans ces terres.