Sanctuaire du Perello

Description

Il est tradition que la Vierge Marie apparaît aux plus humbles, et dans ce cas aussi la règle ne fait pas d’exceptions : le choisi fut un paysan du petit village de Sambusita, dans la vallée Seriana.

La Vierge demanda l’édification d’une église et, afin de marquer avec précision l’endroit où la construire, elle fit le miracle : elle fit bourgeonner un rameau d’olivier d’une souche d’hêtre. L’événement eut une écho si grande qu’il emmena à la construction de trois églises en un peu plus d’un siècle ! Tel qu’un écrin, dans la première chapelle fut placé la relique de la souche d’hêtre avec le rameau d’olivier, cachée par une planche de marbre au dessous de l’autel. La deuxième église fut presque complètement détruite par le temps, et aujourd’hui elle n’es pas visible et elle est seulement un lieu de passage entre la chapelle et la troisième église, qui fut nommée « supérieure » et qui est celle qui accueille les fidèles actuellement.


Continuer

Il est tradition que la Vierge Marie apparaît aux plus humbles, et dans ce cas aussi la règle ne fait pas d’exceptions : le choisi fut un paysan du petit village de Sambusita, dans la vallée Seriana.

La Vierge demanda l’édification d’une église et, afin de marquer avec précision l’endroit où la construire, elle fit le miracle : elle fit bourgeonner un rameau d’olivier d’une souche d’hêtre. L’événement eut une écho si grande qu’il emmena à la construction de trois églises en un peu plus d’un siècle ! Tel qu’un écrin, dans la première chapelle fut placé la relique de la souche d’hêtre avec le rameau d’olivier, cachée par une planche de marbre au dessous de l’autel. La deuxième église fut presque complètement détruite par le temps, et aujourd’hui elle n’es pas visible et elle est seulement un lieu de passage entre la chapelle et la troisième église, qui fut nommée « supérieure » et qui est celle qui accueille les fidèles actuellement.