Cathédrale de Bergame

Cathédrale de Bergame

Description

La Cathédrale se dresse sur la place du même nom, au cœur de Città Alta : cet endroit était déjà un lieu de culte au Vème siècle apr. J.-C., tel que témoigné par les couches du sous-sol. A son intérieur vous trouverez beaucoup de trésors, tels que les tableaux de Giovan Battista Moroni et d’Andrea Previtali, Le Martyre de San Jean évêque de Giambattista Tiepolo et un retable de Carlo Ceresa, des œuvres en bois marqueté d’Andrea Fantoni.

Mais le témoignage le plus précieux que vous pourrez admirer est surement la tiare du Pape Jean XIII, aujourd’hui saint, qui naquit à Sotto  il Monte dans la province de Bergame : un étincelant couvre-chef en or incrusté de perles, rubis, diamantes et émeraudes, créé par le repousseur Attilio Nani.

Gardés dans une urne sur l’autel principal, on trouve les restes de Sant’Alessandro martyr, le patron de Bergame à qui la Cathédrale est dédiée.


On raconte que le Christianisme arriva dans la bergamasque avec les prisonniers chrétiens romains de l’Orient, condamnés à travailler dans les mines de fer dans la vallée Seriana : les Damnati ad Metalla. Une fois affranchis, ils s’en allèrent et embrassèrent le culte de San Vincenzo de Saragozza, en édifiant des églises différentes, une aussi la où ensuite se dressera la Cathédrale de Bergame. Ce premier édifice, datant du VIIIème siècle, y resta jusqu’au XVème siècle, quand le célèbre architecte de Florence Filarete construit la nouvelle structure à croix latine. Mais Bergame avait déjà sa cathédrale, celle dédiée à Sant’Alessandro, parton de la ville : pendant une longue partie du Moyen Age, donc, les deux imposantes églises rivalisèrent, jusqu’à en 1561 quand la deuxième fut détruite par les Vénitiens pour construire les célèbres Murailles qui, encore aujourd’hui, entourent Bergamo Alta. Depuis lors jusqu’à nos jours, la Cathédrale de San Vincenzo prit le nom de Sant’Alessandro et devint la seule Cathédrale de la ville.

Continuer

La Cathédrale se dresse sur la place du même nom, au cœur de Città Alta : cet endroit était déjà un lieu de culte au Vème siècle apr. J.-C., tel que témoigné par les couches du sous-sol. A son intérieur vous trouverez beaucoup de trésors, tels que les tableaux de Giovan Battista Moroni et d’Andrea Previtali, Le Martyre de San Jean évêque de Giambattista Tiepolo et un retable de Carlo Ceresa, des œuvres en bois marqueté d’Andrea Fantoni.

Mais le témoignage le plus précieux que vous pourrez admirer est surement la tiare du Pape Jean XIII, aujourd’hui saint, qui naquit à Sotto  il Monte dans la province de Bergame : un étincelant couvre-chef en or incrusté de perles, rubis, diamantes et émeraudes, créé par le repousseur Attilio Nani.

Gardés dans une urne sur l’autel principal, on trouve les restes de Sant’Alessandro martyr, le patron de Bergame à qui la Cathédrale est dédiée.


On raconte que le Christianisme arriva dans la bergamasque avec les prisonniers chrétiens romains de l’Orient, condamnés à travailler dans les mines de fer dans la vallée Seriana : les Damnati ad Metalla. Une fois affranchis, ils s’en allèrent et embrassèrent le culte de San Vincenzo de Saragozza, en édifiant des églises différentes, une aussi la où ensuite se dressera la Cathédrale de Bergame. Ce premier édifice, datant du VIIIème siècle, y resta jusqu’au XVème siècle, quand le célèbre architecte de Florence Filarete construit la nouvelle structure à croix latine. Mais Bergame avait déjà sa cathédrale, celle dédiée à Sant’Alessandro, parton de la ville : pendant une longue partie du Moyen Age, donc, les deux imposantes églises rivalisèrent, jusqu’à en 1561 quand la deuxième fut détruite par les Vénitiens pour construire les célèbres Murailles qui, encore aujourd’hui, entourent Bergamo Alta. Depuis lors jusqu’à nos jours, la Cathédrale de San Vincenzo prit le nom de Sant’Alessandro et devint la seule Cathédrale de la ville.

Accessibilité

Arriver

À 100 mètres (place Rosate) : places de stationnement uniquement réservées aux riverains, aucune place réservée aux handicapés, sol en galets

Possibilité de demander à la police municipale un pass pour stationner
À 250 mètres (place Mercato del Fieno) : une place réservée,  sol en galets

À 250 mètres : gare du funiculaire ; un des deux wagons est doté d'un élévateur

Chemin piéton à proximité du point d’intérêt : l'entrée latérale sud est la seule accessible, dénivelée (7-8%) ; trottoir en dalles de pierre, pas de repères visuo-tactiles

Accéder

Depuis l'entrée sud (portail secondaire toujours ouvert), par une rampe en acier de 310 cm, dénivelée 18% ; largeur des portes réglementaire

Visiter

Espaces intérieurs : une seule salle sans dénivelées

Presbytère et chapelle de San Vincenzo inaccessibles (7 marches) ; crypte inaccessible (escalier) ; chapelle du crucifix (1 marche de 17 cm)

Œuvres d'art visibles, descriptions en 4 langues ; ne propose pas de matériel pour malvoyants et non-voyants

Services

Ne dispose pas de toilettes

 

Évaluation synthétique

O: accessible avec accompagnateur.          

/: accessible avec accompagnateur.

Gallery

À ne pas manquer dans les environs

Curia Generalizia delle Figlie del Sacro Cuore di Gesù

Macelleria Fracassetti

  • +39 035244056
  • Via Gombito, 13, 24129 Bergamo, Bergamo

LALIMENTARI

Casa Mario Lupo

Bergamo per te / Bergame est à vous, de Cristina Calderoli

Musée et trésor de la cathédrale

Caffè del Tasso

Visites guidées des trésors de la bibliothèque Mai

Du 27 février 2022 au 11 décembre 2022

Visites guidées des trésors...

Piazza Vecchia, 15, 24129 Bergamo, Bergamo
Basilique S.Maria Maggiore
Ateneo Scienze Lettere e Arti

Sant'Ambroeus

LA DISPENSA DI ARLECCHINO