Lavatoio (ancien lavoir)

Description

Un long bassin de marbre blanc, divisé en plusieurs parties, avec une élégante couverture en fonte et en tôle. Le lavoir de rue Lupo en Città Alta, construit en 1891, représente toujours un modèle en termes de design.

Équipé d'un système d'approvisionnement d’eau, d'un déchargement du surplus, d'un processus d'évacuation de l'eau sale après lavage et d'une gouttière récoltant les projections d'eau produites pendant le lavage, le lavoir se montre efficace et fonctionnel.

D'ailleurs, à l’époque les conditions d'hygiène dans lesquelles Bergame se trouvait étaient vraiment précaires : une épidémie de choléra en 1884 avait frappé la ville et les médecins avaient noté la mauvaise qualité de l'eau dans Città Alta, qui favorisait la diffusion du typhus, maladie très contagieuse et souvent mortelle qui réapparaît chaque été. Pour essayer d’y remédier, la ville de Bergame décida donc de construire un certain nombre de lavoirs publics : outre celui de rue Lupo, furent construits celui de rue Boccola et celui dans Borgo Canale.
Le Lavoir de rue Lupo resta en usage jusqu'aux années Cinquante et aujourd'hui il est soigneusement préservé comme un souvenir précieux du passé.


Continuer

Un long bassin de marbre blanc, divisé en plusieurs parties, avec une élégante couverture en fonte et en tôle. Le lavoir de rue Lupo en Città Alta, construit en 1891, représente toujours un modèle en termes de design.

Équipé d'un système d'approvisionnement d’eau, d'un déchargement du surplus, d'un processus d'évacuation de l'eau sale après lavage et d'une gouttière récoltant les projections d'eau produites pendant le lavage, le lavoir se montre efficace et fonctionnel.

D'ailleurs, à l’époque les conditions d'hygiène dans lesquelles Bergame se trouvait étaient vraiment précaires : une épidémie de choléra en 1884 avait frappé la ville et les médecins avaient noté la mauvaise qualité de l'eau dans Città Alta, qui favorisait la diffusion du typhus, maladie très contagieuse et souvent mortelle qui réapparaît chaque été. Pour essayer d’y remédier, la ville de Bergame décida donc de construire un certain nombre de lavoirs publics : outre celui de rue Lupo, furent construits celui de rue Boccola et celui dans Borgo Canale.
Le Lavoir de rue Lupo resta en usage jusqu'aux années Cinquante et aujourd'hui il est soigneusement préservé comme un souvenir précieux du passé.