Musée Archéologique • • Visit Bergamo

Musée Archéologique

Description

La première exposition de l’actuel Musée Archéologique était située dans la Loggia au dessous du Palais de la Raison sur Piazza Vecchia, où eut origine tel que « Recueil d’antiquités » et qui comprenait une série d’épigraphes. Depuis lors le recueil changea souvent de siège, en fait les grandes et constantes donations au musée pendant ses 5 siècles et plus de vie, ont rendu souvent insuffisants les espaces qui lui étaient destinés. En 1960 le Musée se déplaça dans un magnifique lieu historique, indiqué pour l’énorme quantité de restes gardés : le recueil peut être aujourd’hui visité à l’intérieur du Palais de la Citadelle datant du XIVème siècle, œuvre des Visconti, les Seigneurs de Milan. Déjà les murs de ce lieu réussiront à donner au visitateur la valeur historique des restes gardés.
En traversant les salles du Musée vous pourrez revivre comme dans un voyage l’histoire de Bergame et de son territoire, depuis les origines dans la préhistoire jusqu’à la période de domination lombarde, au Moyen Âge.
Et ne vous émerveillez pas si vous rencontrez des groupes d’enfants et de jeunes. Le Centre Didactique-culturel, évolution du Groupe Guides du Musée fondé en 1981, confère au Musée un fort caractère didactique, et il organise très souvent des visites guidées, des ateliers et des activités même pour les adultes.


Le musée nomade : les autres sièges historiques de la collection.

En 1770 la collection fut déplacée du premier siège au palais au dessus du Fontanone, où elle resta jusqu’à en 1818 quand elle fut démembrée et divisée.

Au même temps, d’autres collections se formèrent, telles que l’important legs du Comte Paolo Vimercati Sozzi, composé par des restes de toute la province, et les matériaux découvert par hasard dans de différentes fouilles et ensuite enregistrés dans la revue Notizie Archeologiche Bergomensi, publiée par le prof. Gaetano Mantovani en 1900.

Dans la Forteresse, aux premières années Trente, toutes les collections furent réunies pour la première fois, mais la guerre força à transporter les restes à l’abri ; seulement en 1960, comment précédemment dit, le Musée trouva son siège définitif.

Continuer

La première exposition de l’actuel Musée Archéologique était située dans la Loggia au dessous du Palais de la Raison sur Piazza Vecchia, où eut origine tel que « Recueil d’antiquités » et qui comprenait une série d’épigraphes. Depuis lors le recueil changea souvent de siège, en fait les grandes et constantes donations au musée pendant ses 5 siècles et plus de vie, ont rendu souvent insuffisants les espaces qui lui étaient destinés. En 1960 le Musée se déplaça dans un magnifique lieu historique, indiqué pour l’énorme quantité de restes gardés : le recueil peut être aujourd’hui visité à l’intérieur du Palais de la Citadelle datant du XIVème siècle, œuvre des Visconti, les Seigneurs de Milan. Déjà les murs de ce lieu réussiront à donner au visitateur la valeur historique des restes gardés.
En traversant les salles du Musée vous pourrez revivre comme dans un voyage l’histoire de Bergame et de son territoire, depuis les origines dans la préhistoire jusqu’à la période de domination lombarde, au Moyen Âge.
Et ne vous émerveillez pas si vous rencontrez des groupes d’enfants et de jeunes. Le Centre Didactique-culturel, évolution du Groupe Guides du Musée fondé en 1981, confère au Musée un fort caractère didactique, et il organise très souvent des visites guidées, des ateliers et des activités même pour les adultes.


Le musée nomade : les autres sièges historiques de la collection.

En 1770 la collection fut déplacée du premier siège au palais au dessus du Fontanone, où elle resta jusqu’à en 1818 quand elle fut démembrée et divisée.

Au même temps, d’autres collections se formèrent, telles que l’important legs du Comte Paolo Vimercati Sozzi, composé par des restes de toute la province, et les matériaux découvert par hasard dans de différentes fouilles et ensuite enregistrés dans la revue Notizie Archeologiche Bergomensi, publiée par le prof. Gaetano Mantovani en 1900.

Dans la Forteresse, aux premières années Trente, toutes les collections furent réunies pour la première fois, mais la guerre força à transporter les restes à l’abri ; seulement en 1960, comment précédemment dit, le Musée trouva son siège définitif.

À ne pas manquer dans les environs