Funiculaire San Vigilio • • Visit Bergamo

Funiculaire San Vigilio

Description

Si vous êtes déjà arrivés du centre-ville de Bergame sur Piazza Mercato delle Scarpe (Place du Marché des Chaussures) de Città Alta avec le premier funiculaire, n’arrêtez pas votre ascension : aventurez-vous sur le deuxième et visitez le col de San Vigilio!

Ce funiculaire conduit en fait à un endroit peu fréquenté, mais qui vaut vraiment la peine d'être atteint, étant entouré par la nature et le point de départ idéal pour des promenades dans le magnifique Parco dei Colli (Parc des Cols), zone verte protégée de 4.700 hectares. Inauguré le 27 Août 1912, il est conçu par Alessandro Ferretti, l'un des principaux ingénieurs italiens de l'époque, qui a conçu des dizaines de funiculaires et en a personnellement réalisé une quinzaine.

Le funiculaire de San Vigilio couvre une longueur de 630 mètres et une dénivellation de 90, avec une pente entre 10 % et 22 %, et qui garantit une vue imprenable sur les cols et les plaines de la ville et de la province.


L'usine de San Vigilio naît pour favoriser l'urbanisation du col du même nom, en le connectant avec le reste de la ville. La partie mécanique est réalisée par la Société des Usines de L. de Roll de Berne, alors que les voitures sont construites par la Fervet, acronyme de Fabrication et Réparation Voitures et Tramway. Cette société se constitue à Bergame en Mars 1907 et devient rapidement l'une des principales entreprises sidérurgiques et mécaniques nationales, en créant des emplois pour des milliers de bergamasques qui sont toujours très fiers d’avoir été ses employés.

Malgré le succès du funiculaire de San Vigilio, la société fondée spécialement pour sa construction doit fermer en 1918 ; l'entreprise municipale la relève jusqu'en 1976, lorsque la licence du gouvernement expire. En 1984, la Commission d’Administration décide que le temps est venu pour une transformation radicale du système, et en 1987 les travaux commencent : les deux chariots pouvant accueillir jusqu'à 32 personnes chacun sont remplacés par un seul de la capacité maximale de 55 personnes, alors que le doublement des rails est supprimé.

Actuellement, la gestion est confiée à la ATB Spa (Azienda Trasporti Bergamo) et le ticket est intégré dans celui urbain, également valables pour les bus.

Continuer

Si vous êtes déjà arrivés du centre-ville de Bergame sur Piazza Mercato delle Scarpe (Place du Marché des Chaussures) de Città Alta avec le premier funiculaire, n’arrêtez pas votre ascension : aventurez-vous sur le deuxième et visitez le col de San Vigilio!

Ce funiculaire conduit en fait à un endroit peu fréquenté, mais qui vaut vraiment la peine d'être atteint, étant entouré par la nature et le point de départ idéal pour des promenades dans le magnifique Parco dei Colli (Parc des Cols), zone verte protégée de 4.700 hectares. Inauguré le 27 Août 1912, il est conçu par Alessandro Ferretti, l'un des principaux ingénieurs italiens de l'époque, qui a conçu des dizaines de funiculaires et en a personnellement réalisé une quinzaine.

Le funiculaire de San Vigilio couvre une longueur de 630 mètres et une dénivellation de 90, avec une pente entre 10 % et 22 %, et qui garantit une vue imprenable sur les cols et les plaines de la ville et de la province.


L'usine de San Vigilio naît pour favoriser l'urbanisation du col du même nom, en le connectant avec le reste de la ville. La partie mécanique est réalisée par la Société des Usines de L. de Roll de Berne, alors que les voitures sont construites par la Fervet, acronyme de Fabrication et Réparation Voitures et Tramway. Cette société se constitue à Bergame en Mars 1907 et devient rapidement l'une des principales entreprises sidérurgiques et mécaniques nationales, en créant des emplois pour des milliers de bergamasques qui sont toujours très fiers d’avoir été ses employés.

Malgré le succès du funiculaire de San Vigilio, la société fondée spécialement pour sa construction doit fermer en 1918 ; l'entreprise municipale la relève jusqu'en 1976, lorsque la licence du gouvernement expire. En 1984, la Commission d’Administration décide que le temps est venu pour une transformation radicale du système, et en 1987 les travaux commencent : les deux chariots pouvant accueillir jusqu'à 32 personnes chacun sont remplacés par un seul de la capacité maximale de 55 personnes, alors que le doublement des rails est supprimé.

Actuellement, la gestion est confiée à la ATB Spa (Azienda Trasporti Bergamo) et le ticket est intégré dans celui urbain, également valables pour les bus.