Les voies de la nature • • Visit Bergamo

Les voies de la nature

Description

Ce poumon vert possède des parcours immergés dans la nature et ponctués de demeures historiques et d’anciens centres ruraux.

Ce parcours permet d’atteindre des points de vue panoramiques, comme celui du Château de San Vigilio, ou de parcourir des sentiers et des rues en escalier qui nous mènent à la splendide vallée où se trouve l'ex Monastère d'Astino.


Funicolare S. Vigilio - Chiesa S. Vigilio

Con la Funicolare S. Vigilio (in servizio dal 1912) si raggiunge il terzo piano della città, il colle omonimo.

Dal piccolo piazzale della chiesa, ombreggiato da un vigoroso leccio e accanto alla stazione di arrivo della funicolare, si gode di uno dei panorami più belli di Città Alta (che da qui risulta bassa!).

L’area, un tempo spoglia per la presenza del castello, tra fine ‘800 e inizio ‘900 venne trasformata in un quartiere - giardino, con edifici residenziali, alberghi, ristoranti e alberature.

Continuer

Con la Funicolare S. Vigilio (in servizio dal 1912) si raggiunge il terzo piano della città, il colle omonimo.

Dal piccolo piazzale della chiesa, ombreggiato da un vigoroso leccio e accanto alla stazione di arrivo della funicolare, si gode di uno dei panorami più belli di Città Alta (che da qui risulta bassa!).

L’area, un tempo spoglia per la presenza del castello, tra fine ‘800 e inizio ‘900 venne trasformata in un quartiere - giardino, con edifici residenziali, alberghi, ristoranti e alberature.

1Église de San Vigilio

Construite au début du VIIIe siècle après le séjour présumé de l’évêque de Trente sur les collines de Bergame, elle est dirigée au XIIIe siècle par les frères dominicains et au XIVe siècle par l’Ordre des Humiliés, aboli au XVIe siècle.

Restructurée en 1512, elle prend l'aspect qu'elle a aujourd'hui grâce aux travaux des XVIIIe et XXe siècles qui la dotèrent également de la terrasse panoramique qui donne sur la Ville Basse et sur les coteaux occidentaux.

Plus d’informations

2Funiculaire San Vigilio

Si vous êtes déjà arrivés du centre-ville de Bergame sur Piazza Mercato delle Scarpe (Place du Marché des Chaussures) de Città Alta avec le premier funiculaire, n’arrêtez pas votre ascension : aventurez-vous sur le deuxième et visitez le col de San Vigilio!

Ce funiculaire conduit en fait à un endroit peu fréquenté, mais qui vaut vraiment la peine d'être atteint, étant entouré par la nature et le point de départ idéal pour des promenades dans le magnifique Parco dei Colli (Parc des Cols), zone verte protégée de 4.700 hectares. Inauguré le 27 Août 1912, il est conçu par Alessandro Ferretti, l'un des principaux ingénieurs italiens de l'époque, qui a conçu des dizaines de funiculaires et en a personnellement réalisé une quinzaine.

Le funiculaire de San Vigilio couvre une longueur de 630 mètres et une dénivellation de 90, avec une pente entre 10 % et 22 %, et qui garantit une vue imprenable sur les cols et les plaines de la ville et de la province.

Plus d’informations

Scorlazzone - Casa Natale Gaetano Donizetti

Percorrendo la scaletta dello Scorlazzone, una delle più famose vie gradonate dei Colli di Bergamo, tagliando l’abitato di Sudorno si scende verso l’ex Monastero di Astino situato nell’omonima conca.

Dal verde tenue della valle si staccano le masse scure dei boschi di Astino e dell’Allegrezza, riconosciuti Siti di Interesse Comunitario dall’Unione Europea.

Raggiunto il fondovalle il percorso risale verso Borgo Canale, uno dei borghi più antichi della città , rinomato per aver dato i natali al celebre compositore Gaetano Donizetti.

Continuer

Percorrendo la scaletta dello Scorlazzone, una delle più famose vie gradonate dei Colli di Bergamo, tagliando l’abitato di Sudorno si scende verso l’ex Monastero di Astino situato nell’omonima conca.

Dal verde tenue della valle si staccano le masse scure dei boschi di Astino e dell’Allegrezza, riconosciuti Siti di Interesse Comunitario dall’Unione Europea.

Raggiunto il fondovalle il percorso risale verso Borgo Canale, uno dei borghi più antichi della città , rinomato per aver dato i natali al celebre compositore Gaetano Donizetti.

3Temple aux Morts

S’élevant sur les ruines de l’ancienne église de S. Maria di Sudorno, détruite pour permettre sa construction en 1915-16, le temple est également appelé Église de Sudorno, du nom de la rue sur laquelle il donne et sous laquelle s’écoulait un des deux anciens aqueducs romains.

Consacré aux Morts des Guerres, il conserve à l’intérieur (entièrement revêtu de marbres foncés) le retable de l’ancienne église médiévale.

Plus d’informations

4Via Ripa Pasqualina

On emprunte la rue au coin d’une maison-tour qui donne sur la rue Astino.

Le parcours initial est doux mais ensuite, après avoir passé la rue del Celtro (du dialecte selter et du latin ciltrum, c’est-à-dire arc), elle devient étroite et un peu plus raide jusqu’à se transformer en un escalier pavé qui débouche sur une route goudronnée se rattachant à la rue Sudorno (toponyme médiéval qui renvoie au culte du Dieu Saturne).

Plus d’informations

5Les escaliers du Scorlazzino et du Scorlazzone

La façon la plus suggestive et « local » pour se déplacer de Città Alta à Città Bassa est constituée par les « scalette » (petites escaliers).

Comme le nom lui-même le dit, il s’agit de parcours exclusivement piéton, avec des étapes pavés avec le typique pavage.

Ils montent sinueusement, délimités par d’anciens murs à sec, à travers des champs, des potagers en terrasses et les jardins de magnifiques villas : les scénarios qui se succéderont à votre vue vous enchanteront à chaque pas.

Mais les escaliers sont un endroit aussi aimé par les sportifs à la recherche d’entrainement. Ce sont en fait des parcours loin du trafique, tranquilles et suggestifs. 

Plus d’informations

6Maison natale de Donizetti

Ces sont les mots avec lesquels un des 5 compositeurs les plus importants de tous les temps décrit, dans une lettre à Simone Mayr, l’habitation de sa famille d’origine.
La maison natale de Donizetti, décrétée monument national, est ici à Bergame, dans Borgo Canale, où, à ces temps là les édifices étaient délabrés et pauvres.
La famille du compositeur habitait dans le sous-sol de l’édifice qui aujourd’hui peut être visité même au rez-de-chaussée, où on accédait à travers un escalier étroit. L’ambiance était très spartiate, composée par deux chambres, la cuisine et la chambre de nuit, et par les deux endroits pour le puits et pour la glacière.
Un destin qui semble écrit, celui de Donizetti : dans sa vie il entremêla les notes en créant des compositions immortelles exactement tel que ses parents tressaient les étoffes. Les parents du Maitre étaient en fait des tailleurs et ils appartenaient à la partie humble de la population qui gagnait sa vie en travaillant pour les nobles de riches palais de Città Alta. Donizetti racheta ses humbles origines en devenant célèbre dans le monde entier en donnant lustre à sa ville.

Plus d’informations

7Ex Monastère de Astino

 

Nichée entre la forêt de l'Allegrezza et le col de la Benaglia, la Val d'Astino instille chez ceux qui la visitent un sentiment de paix et de tranquillité.

Le choix fait en 1107 par les moines de Vallombrosa ne doit pas avoir été un hasard : ils décident de construire ici leur monastère et l'église attenante, appelée selon Saint-Sépulcre. Entre ces édifices religieux et la région se crée un lien très étroit, de sorte que le nom Astino est utilisé indistinctement pour désigner la vallée ou le complexe monumental qui s’y trouve.

L'organisation de l'espace rythme, dans ce bout de paradis, même le passage du temps, en le rendant éternel.  Assis sur la grande pelouse entourant le complexe des monuments, vous serez submergés par la beauté et la tranquillité du paysage qui se déroule devant vos yeux.

Entourés de bois, collines, champs, vous pourrez parcourir le réseau dense de rues qui tourne autour du monastère : à l'est vers le quartier Longuelo de Bergame, à l'ouest vers la vallée de San Martino, au nord vers San Sebastian et les cols de Bastia et de San Vigilio.

Plus d’informations

8Église de Santa Grata Inter Vites

L’église est nommée d’après Sainte Grata, elle aussi patronnesse de Bergame, et c’est le lieu originaire du tumulus du corps de la Sainte qui fut enterré ici jusqu’à l’an 1000, pour être ensuite déménagé dans l’autre église du même nom située en via Arena, à l’intérieur des murs.

Originaire du XIVème siècle, l’édifice fut détruit deux siècles après pour laisser place aux Murailles Vénitiennes ; il fut donc reconstruit complètement au XVIIIème siècle.

Si vous êtes en train de vous demander ce que « inter vites » signifie, vous devez savoir que ce bâtiment se dressait dans une campagne, dans une zone assignée à la culture des vignobles, qui, toutefois, n’existaient plus au XVIIIème siècle.

En face de l’église vous pouvez voir l’imposant escalier de San Gottardo, du nom du complexe qui se trouve à la fin de la montée et qui abritait un monastère supprimé en 1798.

À l’intérieur, d’ailleurs, vous trouverez un cycle de fresques Scènes de squelettes vivants de l’artiste du XIXème siècle Paolo Bonomini. Une œuvre sans scrupules pour l’époque, parce que les squelettes ressemblait beaucoup à des gens réels qui habitaient dans le bourg : du charpentier à deux moines en prière, du couple campagnard aux époux bourgeois, jusqu’au joueur de tambourine de la République Cisalpine et aussi l’artiste lui-même avec sa femme.

Plus d’informations