Crespi D'Adda • • Visit Bergamo

Crespi D'Adda

Description

Crespi d'Adda se trouve dans la commune de Capriate San Gervasio et c'est le seul exemple d'archéologie industrielle classé, en décembre 1995, comme patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco comme exemple exceptionnel de village ouvrier aussi bien pour son parfait état de conservation que pour l'exemplarité de sa configuration urbaine.

Les Crespi, famille de tisseurs, commencèrent leur activité ici en 1878 en sachant que dans cette zone il y avait beaucoup de main-d'œuvre disponible et en voyant qu'il était possible de réaliser un canal industriel le long de l'Adda pour en exploiter l'énergie hydraulique.

C'est ainsi que Cristoforo Crespi, le créateur bâtit les soi-disant « palasòcc », mais ce fut avec l'arrivée du fils Silvio, élevé en Angleterre, qu'un programme fut mis en place pour l'ensemble du village. Le principe était de fournir à tous un pavillon, avec un jardin et un potager, et de fournir les services nécessaires, des toilettes publics à l'école, de l'église au terrain de sport, du dopolavoro au petit hôpital.

Et ensuite le théâtre, les magasins d'alimentation, les pompiers, le lavoir, l'ensemble orchestral, colonies de vacances d'été, le cours d'économie domestique. Le tout toujours dirigé par Silvio Crespi, entrepreneur exceptionnel et homme politique obstiné. La représentation urbaine est simple : l'usine est située le long du fleuve avec ses très hautes cheminées à côté du château patronal. Les maisonnettes pour les ouvriers sont disposées sur plusieurs routes parallèles et au sud plusieurs villas plus tardives pour les employés et les dirigeants. L'église et l'école se trouvent côte à côte au début du village.

Di Crespi d'Adda, témoignage unique du monde des villages industriels de la fin de 1800, frappent l'état exceptionnel de la conservation des édifices et de l'équipement urbain et son emplacement à l'intérieur du cours moyen de l'Adda - berceau de la révolution industrielle italienne - riche en témoignages historiques et artistiques. Ce qui frappe surtout c'est que contrairement à tous les autres villages semblables, en Italie et dans le monde, il a conservé avec l'intégrité des édifices, ses fonctions sociales et productives, en accueillant en effet une communauté vivante, avec l'usine en activité jusqu'en 2004.

Une journée à Crespi d'Adda n'est pas seulement une visite culturelle, mais est surtout un plongeon dans le siècle passé et une occasion pour se fondre dans la vie et dans les habitudes d'autrefois.

 


Continuer

Crespi d'Adda se trouve dans la commune de Capriate San Gervasio et c'est le seul exemple d'archéologie industrielle classé, en décembre 1995, comme patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco comme exemple exceptionnel de village ouvrier aussi bien pour son parfait état de conservation que pour l'exemplarité de sa configuration urbaine.

Les Crespi, famille de tisseurs, commencèrent leur activité ici en 1878 en sachant que dans cette zone il y avait beaucoup de main-d'œuvre disponible et en voyant qu'il était possible de réaliser un canal industriel le long de l'Adda pour en exploiter l'énergie hydraulique.

C'est ainsi que Cristoforo Crespi, le créateur bâtit les soi-disant « palasòcc », mais ce fut avec l'arrivée du fils Silvio, élevé en Angleterre, qu'un programme fut mis en place pour l'ensemble du village. Le principe était de fournir à tous un pavillon, avec un jardin et un potager, et de fournir les services nécessaires, des toilettes publics à l'école, de l'église au terrain de sport, du dopolavoro au petit hôpital.

Et ensuite le théâtre, les magasins d'alimentation, les pompiers, le lavoir, l'ensemble orchestral, colonies de vacances d'été, le cours d'économie domestique. Le tout toujours dirigé par Silvio Crespi, entrepreneur exceptionnel et homme politique obstiné. La représentation urbaine est simple : l'usine est située le long du fleuve avec ses très hautes cheminées à côté du château patronal. Les maisonnettes pour les ouvriers sont disposées sur plusieurs routes parallèles et au sud plusieurs villas plus tardives pour les employés et les dirigeants. L'église et l'école se trouvent côte à côte au début du village.

Di Crespi d'Adda, témoignage unique du monde des villages industriels de la fin de 1800, frappent l'état exceptionnel de la conservation des édifices et de l'équipement urbain et son emplacement à l'intérieur du cours moyen de l'Adda - berceau de la révolution industrielle italienne - riche en témoignages historiques et artistiques. Ce qui frappe surtout c'est que contrairement à tous les autres villages semblables, en Italie et dans le monde, il a conservé avec l'intégrité des édifices, ses fonctions sociales et productives, en accueillant en effet une communauté vivante, avec l'usine en activité jusqu'en 2004.

Une journée à Crespi d'Adda n'est pas seulement une visite culturelle, mais est surtout un plongeon dans le siècle passé et une occasion pour se fondre dans la vie et dans les habitudes d'autrefois.