Merveilles de l'art roman à Almenno • • Visit Bergamo

Merveilles de l'art roman à Almenno

Description

L’histoire de la Reine Théodelinde est très belle.

Autrefois toutes les personnes âgées de Lemine (c’est ainsi qu’on appelait cet endroit avant la division entre les deux villages: Almenno San Bartolomeo et Almenno San Salvatore); toutes les personnes âgées, disions-nous, attribuaient à cette fabuleuse reine la réalisation de tous les édifices anciens et un peu ‘hors norme’ de ce territoire au commencement des vallées Brembana et Imagna, traversé par la rivière Brembo.

C’était la reine Théodelinde qui avait construit l’église de San Tomé et les belles églises de Notre-Dame du Château, de Saint-Georges et de Saint-Nicolas. Et c’est elle aussi qui avait fait construire le pont dont les ruines émergent encore du lit de la rivière.

C’était elle, disait-on, qui s’était engagée dans ces travaux dans l’attente de son royal époux, loin d’elle car il était en guerre.


Continuer

L’histoire de la Reine Théodelinde est très belle.

Autrefois toutes les personnes âgées de Lemine (c’est ainsi qu’on appelait cet endroit avant la division entre les deux villages: Almenno San Bartolomeo et Almenno San Salvatore); toutes les personnes âgées, disions-nous, attribuaient à cette fabuleuse reine la réalisation de tous les édifices anciens et un peu ‘hors norme’ de ce territoire au commencement des vallées Brembana et Imagna, traversé par la rivière Brembo.

C’était la reine Théodelinde qui avait construit l’église de San Tomé et les belles églises de Notre-Dame du Château, de Saint-Georges et de Saint-Nicolas. Et c’est elle aussi qui avait fait construire le pont dont les ruines émergent encore du lit de la rivière.

C’était elle, disait-on, qui s’était engagée dans ces travaux dans l’attente de son royal époux, loin d’elle car il était en guerre.