Église de Sant'Alessandro in colonna • • Visit Bergamo

Église de Sant'Alessandro in colonna

Description

On raconte que Saint-Alexandre, patron de Bergame, fut décapité à l'endroit même où aujourd'hui se dresse cet énorme pilier. Reconstruit en 1618 avec des fragments de pierre provenant des monuments de l'époque romaine, il est aussi le seul témoignage de la cathédrale dédiée au Saint au IVe siècle puis démoli. 

L'église que vous pouvez voir aujourd'hui, et sur le parvis de laquelle se dresse la colonne, date de 1447, elle n’acquit sa structure actuelle qu’au début du XVIIIe siècle; le clocher a au contraire été achevée au cours du XXe siècle.


A l'intérieur vous trouverez une nef unique avec 4 chapelles de chaque côté: si vous n'êtes pas superstitieux, vous pouvez visiter la chapelle de la Beata Vergine del Patrocinio, construite sur le site d'un ancien cimetière.

En outre, de nombreuses œuvres d'art vous attendent conservées dans les chapelles et dans les sacristies, y compris le remarquable tableau de Lorenzo Lotto « Compianto su Cristo Morto » (Lamentation), un rare exemple de gouache sur toile, de 1520-1521.


Continuer

On raconte que Saint-Alexandre, patron de Bergame, fut décapité à l'endroit même où aujourd'hui se dresse cet énorme pilier. Reconstruit en 1618 avec des fragments de pierre provenant des monuments de l'époque romaine, il est aussi le seul témoignage de la cathédrale dédiée au Saint au IVe siècle puis démoli. 

L'église que vous pouvez voir aujourd'hui, et sur le parvis de laquelle se dresse la colonne, date de 1447, elle n’acquit sa structure actuelle qu’au début du XVIIIe siècle; le clocher a au contraire été achevée au cours du XXe siècle.


A l'intérieur vous trouverez une nef unique avec 4 chapelles de chaque côté: si vous n'êtes pas superstitieux, vous pouvez visiter la chapelle de la Beata Vergine del Patrocinio, construite sur le site d'un ancien cimetière.

En outre, de nombreuses œuvres d'art vous attendent conservées dans les chapelles et dans les sacristies, y compris le remarquable tableau de Lorenzo Lotto « Compianto su Cristo Morto » (Lamentation), un rare exemple de gouache sur toile, de 1520-1521.


À ne pas manquer dans les environs