Cittadella Viscontea (Citadelle Viscontienne) • • Visit Bergamo

Cittadella Viscontea (Citadelle Viscontienne)

Description

Une citadelle fortifiée, dans l’endroit le plus central de Bergame : avec quel but ? De se défendre des attaques ennemis et comme préside en cas d’insurrection populaire, certainement, mais surtout de rappeler à chaque moment aux sujets locaux le vaste pouvoir de ceux qui les gouvernait : la famille Visconti, qui était à la tête du Duché de Milan et dominatrice de Bergame de 1332 à 1428.
Aujourd’hui cet espace est devenu une place typique de Città Alta et il abrite encore des signes divers de son passé varié. En arrivant du centre historique, vous passerez sous la Tour de la Campanella : à l’ouest vous pourrez voir une poterne médiévale (petite porte d’accès dans les préexistantes murailles médiévales). En la traversant, vous rencontrerez une rue romaine (le bref trajet en pavé plat avant le pavé qui emmène à la poterne) et vous passerez sous les voûtes surbaissées et les piliers cylindriques d’époque romane, appartenant à une ancienne résidence privée. A peine sortis du porche, vous trouverez le jardin La Crotta, un lieu magique avec des arbres et des arbustes alternés à des sentiers faits de plaques rectangulaires de grès. Cachées entre le vert, des banquettes en pierre, reculées, vous attendent pour un moment romantique.


Sur le côté nord de la place vous pouvez voir se dresser la Tour d’Adalberto, mais ne pensez pas à la visiter : elle est sans accès au rez-de-chaussée et le seul moyen d’y rentrer est d’utiliser une échelle jusqu’à l’entrée située au milieu de la construction ! La raison est bientôt expliquée, cette tour était aussi connue comme « la tour de la Faim » et ceux qui commettaient des infractions graves y étaient emprisonnés.
La position de la citadelle était vraiment stratégique : complémentaire à la Forteresse (autre structure militaire), qui était construite à l’est sur le col Sant’Eufemia, elle enfermait le centre historique de Bergame entre deux cols fortifiés qui formaient un unique complexe défensif coordonné. Aussi du point de vue symbolique, la ville était de cette façon dominée par les constructions des Visconti, par lesquels elle était tenue en soumission.
Le vrai Fort, appelé Firma Fides, se dressait en position surélevée sur le col S. Giovanni, où aujourd’hui vous pouvez voir le Séminaire des Évêques. L’actuelle place de la Citadelle date de 1379 : c’était la cour de l’Hospitium Magnum, qui abritait les logements pour la garnison militaire.
Actuellement, dans la place de la Citadelle vous pourrez visiter aussi le renommé centre culturel qui est formé du Musée Civique Archéologique et du Musée des Sciences Naturelles « E. Caffi ».

Continuer

Une citadelle fortifiée, dans l’endroit le plus central de Bergame : avec quel but ? De se défendre des attaques ennemis et comme préside en cas d’insurrection populaire, certainement, mais surtout de rappeler à chaque moment aux sujets locaux le vaste pouvoir de ceux qui les gouvernait : la famille Visconti, qui était à la tête du Duché de Milan et dominatrice de Bergame de 1332 à 1428.
Aujourd’hui cet espace est devenu une place typique de Città Alta et il abrite encore des signes divers de son passé varié. En arrivant du centre historique, vous passerez sous la Tour de la Campanella : à l’ouest vous pourrez voir une poterne médiévale (petite porte d’accès dans les préexistantes murailles médiévales). En la traversant, vous rencontrerez une rue romaine (le bref trajet en pavé plat avant le pavé qui emmène à la poterne) et vous passerez sous les voûtes surbaissées et les piliers cylindriques d’époque romane, appartenant à une ancienne résidence privée. A peine sortis du porche, vous trouverez le jardin La Crotta, un lieu magique avec des arbres et des arbustes alternés à des sentiers faits de plaques rectangulaires de grès. Cachées entre le vert, des banquettes en pierre, reculées, vous attendent pour un moment romantique.


Sur le côté nord de la place vous pouvez voir se dresser la Tour d’Adalberto, mais ne pensez pas à la visiter : elle est sans accès au rez-de-chaussée et le seul moyen d’y rentrer est d’utiliser une échelle jusqu’à l’entrée située au milieu de la construction ! La raison est bientôt expliquée, cette tour était aussi connue comme « la tour de la Faim » et ceux qui commettaient des infractions graves y étaient emprisonnés.
La position de la citadelle était vraiment stratégique : complémentaire à la Forteresse (autre structure militaire), qui était construite à l’est sur le col Sant’Eufemia, elle enfermait le centre historique de Bergame entre deux cols fortifiés qui formaient un unique complexe défensif coordonné. Aussi du point de vue symbolique, la ville était de cette façon dominée par les constructions des Visconti, par lesquels elle était tenue en soumission.
Le vrai Fort, appelé Firma Fides, se dressait en position surélevée sur le col S. Giovanni, où aujourd’hui vous pouvez voir le Séminaire des Évêques. L’actuelle place de la Citadelle date de 1379 : c’était la cour de l’Hospitium Magnum, qui abritait les logements pour la garnison militaire.
Actuellement, dans la place de la Citadelle vous pourrez visiter aussi le renommé centre culturel qui est formé du Musée Civique Archéologique et du Musée des Sciences Naturelles « E. Caffi ».