Battistero - (Baptistère) • • Visit Bergamo

Battistero - (Baptistère)

Description

Une sorte de numéro magique apparaît plusieurs fois dans ce baptistère: huit.

Comme les côtés du monument, qui dessinent géométriquement sa forme et le rendent si distinctif. Les bas-reliefs qui ornent les murs intérieurs du baptistère avec des scènes de la vie de Jésus, par le célèbre sculpteur du XIVe siècle Giovanni da Campione.

Ou encore comme les statues à l'extérieur de la coupole, sur les coins, représentant les Vertus: Foi, Espoir, Charité, Justice, Prudence, Force, Tempérance, avec l'ajout de la Patience. Une suggestion : si vous voulez vous essayer à un jeu bref mais amusant, essayez de faire correspondre chaque statue à sa vertu et défiez vos amis à faire de même! 

L’Archange sur le sommet du dôme vous servira d’arbitre.


Un baptistère nomade, qui semble ne pas trouver la paix: le bâtiment comme nous le voyons aujourd'hui est en fait le résultat de plusieurs déplacements survenus au cours des siècles.

Construit en 1340 à l’intérieur de la Basilique de Santa Maria Maggiore en Città Alta, il y reste jusqu'en 1661. Ensuite, il fut démembré et remonté de façon tout-à-fait arbitraire, avec des ajouts et des rénovations, deux fois de plus. Il trouve enfin sa dernière location en 1898-1899, sur le côté ouest de Piazza del Duomo dans Città Alta, où il est reconstruit dans un style néo-gothique.

Au centre de l’unique salle octogonale dont il est composé, vous pouvez admirer les décorations gothiques des fonts baptismaux, ou bien le réservoir contenant l'eau pour baptiser les gens selon le rite catholique. Derrière lui, vous verrez l'autel surmonté d'une statue de marbre représentant Saint-Jean-Baptiste.

Continuer

Une sorte de numéro magique apparaît plusieurs fois dans ce baptistère: huit.

Comme les côtés du monument, qui dessinent géométriquement sa forme et le rendent si distinctif. Les bas-reliefs qui ornent les murs intérieurs du baptistère avec des scènes de la vie de Jésus, par le célèbre sculpteur du XIVe siècle Giovanni da Campione.

Ou encore comme les statues à l'extérieur de la coupole, sur les coins, représentant les Vertus: Foi, Espoir, Charité, Justice, Prudence, Force, Tempérance, avec l'ajout de la Patience. Une suggestion : si vous voulez vous essayer à un jeu bref mais amusant, essayez de faire correspondre chaque statue à sa vertu et défiez vos amis à faire de même! 

L’Archange sur le sommet du dôme vous servira d’arbitre.


Un baptistère nomade, qui semble ne pas trouver la paix: le bâtiment comme nous le voyons aujourd'hui est en fait le résultat de plusieurs déplacements survenus au cours des siècles.

Construit en 1340 à l’intérieur de la Basilique de Santa Maria Maggiore en Città Alta, il y reste jusqu'en 1661. Ensuite, il fut démembré et remonté de façon tout-à-fait arbitraire, avec des ajouts et des rénovations, deux fois de plus. Il trouve enfin sa dernière location en 1898-1899, sur le côté ouest de Piazza del Duomo dans Città Alta, où il est reconstruit dans un style néo-gothique.

Au centre de l’unique salle octogonale dont il est composé, vous pouvez admirer les décorations gothiques des fonts baptismaux, ou bien le réservoir contenant l'eau pour baptiser les gens selon le rite catholique. Derrière lui, vous verrez l'autel surmonté d'une statue de marbre représentant Saint-Jean-Baptiste.