Académie Carrara • • Visit Bergamo

Académie Carrara

Description

Un majestueux édifice de style néoclassique, donnant sur une grande place avec le plancher pavé, depuis 1810 abrite l’Académie Carrara, instituée en 1794 par volonté du Comte Giacomo Carrara, auprès duquel elle a été nommée. Quand vous la visiterez, vous serez émerveillés par la beauté des œuvres exposées, peintes par des artistes tels que Moroni, Pisanello, Lotto, Botticelli, Tiziano, Palma il Vecchio, Canaletto, Hayez, Piccio, Baschenis. Le patrimoine artistique originaire était formé par la richissime et précieuse collection laissée par le Comte Carrara, qui destina tout ce qu’il avait au maintien de l’Académie.

Au fil du temps, beaucoup d’autres œuvres se sont ajoutées et aujourd’hui vous pourrez voir de chefs-d’œuvre indubitables : par exemple la Madone avec l’Enfant qui montre la rare maîtrise du Mantegna dans la représentation des détails les plus petits, tels que les fins broderies dorées sur un fond d’azur lapis-lazuli sur la robe de la Vierge. 

Ou bien, Pellizza da Volpedo, qui d’ailleurs raconte avec ses coups de pinceau, d’une façon très réelle et émouvante, la souffrance et les lamentations de la femme portraite dans le « Souvenir d’une douleur » ; ou encore, Raffaello Sanzio, qui peint avec maîtrise un Saint Sébastien entouré par la lumière, qui vous regarde bée et énigmatique.


Depuis sa fondation elle avait abrité, dans le même complexe, le musée et l’école de peinture qui en 1988 est devenue une Académie de Beaux Arts reconnue légalement. Un lieu, donc, qui n’abrite pas seulement l’art, mais qui aussi en favorise la diffusion, en formant les jeunes talentueux et en cultivant la recherche et l’expérimentation.

Rouverte en avril 2015, après sept années de rénovation, avec une cérémonie spectaculaire d’inauguration à laquelle ont participé 5000 personnes, l’Académie a atteint déjà à sa première année des nombres impressionnants. Pour que vous puissiez comprendre : presque 115000 visitateurs, dont 79000 seulement dans les premiers mois de réouverture, avec un record de 2730 personnes le 21 février 2016 pendant l’exposition « Je suis le couturier », dédiée au chef-d’œuvre de l’artiste bergamasque Moroni exceptionnellement rentré en Italie de la National Gallery de Londres.

L’Académie Carrara est une véritable référence pour la ville de Bergame et dans ses salles passent chaque année plus de 5500 étudiants qui en admirent les œuvres exposées, en renforçant la tradition didactique et de soutien à la diffusion de l’art, recherchée dès toujours par l’Académie.

Mais la pinacothèque est aussi un endroit d’agrégation, et avec presque 50 rendez-vous annuels elle a ouvert ses portes au public en offrant des projections, des présentations de livres, des spectacles de théâtre, des collaborations avec des festivals internationaux et l’incontournable « vendredi de la Carrara » ou l’horaire de fermeture du musée est minuit pour permettre les visites dans la soirée.

Regardez le calendrier de la pinacothèque sur son site internet pour découvrir tous les événements de la programmation !

Continuer

Un majestueux édifice de style néoclassique, donnant sur une grande place avec le plancher pavé, depuis 1810 abrite l’Académie Carrara, instituée en 1794 par volonté du Comte Giacomo Carrara, auprès duquel elle a été nommée. Quand vous la visiterez, vous serez émerveillés par la beauté des œuvres exposées, peintes par des artistes tels que Moroni, Pisanello, Lotto, Botticelli, Tiziano, Palma il Vecchio, Canaletto, Hayez, Piccio, Baschenis. Le patrimoine artistique originaire était formé par la richissime et précieuse collection laissée par le Comte Carrara, qui destina tout ce qu’il avait au maintien de l’Académie.

Au fil du temps, beaucoup d’autres œuvres se sont ajoutées et aujourd’hui vous pourrez voir de chefs-d’œuvre indubitables : par exemple la Madone avec l’Enfant qui montre la rare maîtrise du Mantegna dans la représentation des détails les plus petits, tels que les fins broderies dorées sur un fond d’azur lapis-lazuli sur la robe de la Vierge. 

Ou bien, Pellizza da Volpedo, qui d’ailleurs raconte avec ses coups de pinceau, d’une façon très réelle et émouvante, la souffrance et les lamentations de la femme portraite dans le « Souvenir d’une douleur » ; ou encore, Raffaello Sanzio, qui peint avec maîtrise un Saint Sébastien entouré par la lumière, qui vous regarde bée et énigmatique.


Depuis sa fondation elle avait abrité, dans le même complexe, le musée et l’école de peinture qui en 1988 est devenue une Académie de Beaux Arts reconnue légalement. Un lieu, donc, qui n’abrite pas seulement l’art, mais qui aussi en favorise la diffusion, en formant les jeunes talentueux et en cultivant la recherche et l’expérimentation.

Rouverte en avril 2015, après sept années de rénovation, avec une cérémonie spectaculaire d’inauguration à laquelle ont participé 5000 personnes, l’Académie a atteint déjà à sa première année des nombres impressionnants. Pour que vous puissiez comprendre : presque 115000 visitateurs, dont 79000 seulement dans les premiers mois de réouverture, avec un record de 2730 personnes le 21 février 2016 pendant l’exposition « Je suis le couturier », dédiée au chef-d’œuvre de l’artiste bergamasque Moroni exceptionnellement rentré en Italie de la National Gallery de Londres.

L’Académie Carrara est une véritable référence pour la ville de Bergame et dans ses salles passent chaque année plus de 5500 étudiants qui en admirent les œuvres exposées, en renforçant la tradition didactique et de soutien à la diffusion de l’art, recherchée dès toujours par l’Académie.

Mais la pinacothèque est aussi un endroit d’agrégation, et avec presque 50 rendez-vous annuels elle a ouvert ses portes au public en offrant des projections, des présentations de livres, des spectacles de théâtre, des collaborations avec des festivals internationaux et l’incontournable « vendredi de la Carrara » ou l’horaire de fermeture du musée est minuit pour permettre les visites dans la soirée.

Regardez le calendrier de la pinacothèque sur son site internet pour découvrir tous les événements de la programmation !