Accademia Carrara: Official Opening
L'Académie retourne briller avec les étoiles de l'art européen

La pinacothèque où sont exposés les chef-d'œuvres de Tiziano, Botticelli et Lotto rouvre; pour l'inauguration le regard de beaucoup de personnes est au ciel, avec un spectacle entre théâtre et poésie.

L' atteinte pour la réouverture a duré sept ans, et en fin l'heure H est arrivée. "Rendez-nous" est l'invitation de l'Académie Carrara et nombreux l'ont accepté, en peuplant la place devant la pinacothèque allumée.

 

Tout à coup une fenêtre du musée s'ouvre et Arlecchino, la multicolore masque bergamasque, fait les honneurs, cite Beato Angelico, Bellini, Moroni et autres trésors de la Carrara, puis il devient triste: au musée manque le Lionello d'Este de Pisanello, resté en Russie après la dernière exposition.
La place devant le musée se transforme en scène: Arlecchino repère de loin les russes, que en se frayant un passage à travers la foule, enveloppés dans une nuage de neige, rendent le Lionello d'Este à l'Académie. La collection est désormais complète et le portrait de Pisanello sera un des premiers à accueillir le public en visite au musée.
Avant que les grilles s'ouvrent, le Théâtre Tascabile de Bergame transporte le public de la comédie à la poésie, parmi jongleurs de drapeaux, artistes sur les échasses, anges blancs qui se montrent au-delà des grilles du musée et un merveilleux spectacle de grands ballons colorés dansants. Et puis elle, une danseuse suspendue à une grappe de ballons blancs dans le ciel, qui arrive comme si elle voulait au balcon de l'Académie, d'où le Maire Gori coupe le ruban inaugural.
La Carrara est ouverte de nouveau, le musée prend vie et les lumières s'allument; près de la grille principale beaucoup de personnes se presseront jusqu'à minuit pour découvrir les chambres restées fermées pour longtemps et leur trésors, qui après avoir été accueillis dans les musées les plus prestigieux du monde sont retournés dans le Palais, qui maintenant revivre pour la ville et pour les gens qui aiment l'art de tout le monde.