La collection de l’Accademia Carrara
Un chef d’œuvre qu’il faut admirer dans son cadre magnifique

Après avoir fait un grand tour des musées internationaux, les chefs d’œuvre de Botticelli, du Titien et de Bellini retournent à leur place dans la pinacothèque de Bergame, qui rouvre ses battants, entièrement rénovée.

Sept ans, six pays et trois continents différents : un voyage en plusieurs étapes dans les plus grands musées du monde, grâce auquel l’Accademia Carrara a apporté avec elle les grands peintres de la Renaissance, qui ont atteint en avion New York ou l’Australie, et sont arrivés jusqu’en Russie sur des camions super protégés.

Maintenant le Titien, Tiepolo, et Bellini avec sa splendide Vierge à l’Enfant, sont rentrés chez eux, dans la pinacothèque qui porte le nom de son fondateur : le Comte Giacomo Carrara, qui en 1794 institua l’Accademia Carrara comme galerie didactique associée à une école de peinture.

Cette Académie, en s’enrichissant de donations au fil des siècles, est devenue l’une des plus prestigieuses collections d’art moderne européennes, abritée depuis 1810 dans la splendide demeure conçue par l’architecte Simone Elia. Presque deux siècles après, en 2008, la pinacothèque a dû fermer pour une longue période de restauration et réaménagement : une occasion immanquable pour partager avec le monde un patrimoine merveilleux d’art et de beauté, que, depuis la réouverture du musée le 23 avril 2015, l’on peut de nouveau admirer à Bergame.

Pendant son grand tour, l’Accademia Carrara débarque à New York, au prestigieux Metropolitan Museum, qui la reconnaît comme « un bijou des musées italiens et une oasis pour les amateurs d’art », fasciné par les œuvres des grands noms de la Renaissance et par les chefs d’œuvre de Lotto et de Moroni.
De l’Amérique à l’autre bout du monde : la collection Carrara arrive aussi au National Gallery of Australia de Canberra, elle fait étape en Pologne au Muzeum Narodowe de Poznan en dédiant une attention spéciale à la peinture entre le XVe et le XVIIe siècle, tandis qu’avec Botticelli et Guardi elle se présente en France, au Musée des Beaux Arts de Caen.
Les œuvres de Canaletto et de Carpaccio sont parmi les plus prestigieuses qui ont été prêtées à l'Hermitage de Lausanne pour l’exposition de la collection Carrara, qui a offert au public du musée Pouchkine de Moscou et du Waldemarsudde Museum de Stockholm un avant-goût de la magnifique collection qui est maintenant exposée en permanence à Bergame.